samedi 14 juillet 2012

Depuis des jours et des jours à Paris il vaut mieux ne pas sortir sans son parapluie
Même si je préfère porter un chapeau de pluie ,(vous avez déjà essayé de prendre des photos un parapluie à la main?)cela m'a fait penser au  plus vieux passage  de Paris ,d'autant qu'il devait s'appeler passage du puits!!!
Mais une auberge à l'enseigne d'ancre de marine s'est installée dans ce passage alors ,il a pris le nom de Passage de l'Ancre.
Le rapport avec les parapluies me direz-vous?
Et bien ce fabuleux passage abrite LE  réparateur de parapluies de Paris et  le seul en France
Dans notre société dite de consommation je dirai de surconsommation et de gaspillage je me suis dit que je me devais de vous faire connaitre  ce personnage et par là même cet endroit 
Après avoir regardé cette vidéo



 vous saurez tout sur ce réparateur et son antre,


Cela pourrait participer à  la 


Vous avez remarqué je deviens bavarde ces derniers temps alors je vais continuer et apporter les réponses au petit jeu du dernier billet
Dans le jeu des plantes il y avait 



trouvée par Enitram ,
L'absinthe la fée verte ,ou muse verte qui a inspiré peintres 


Edgar Degas,Dans un café,© RMN (Musée d'Orsay) / Hervé Lewandowsk
                                                     L'Absinthe Degas 
et poètes ,dont Oscar Wilde disait 
"Le premier stade est comme pour une boisson ordinaire; au second stade, on commence a voir des choses cruelles et monstrueuses, mais si l'on persévère, on arrive au troisième stade, où l'on voit ce que l'on veut voire, des choses curieuses et merveilleuses. 
Ensuite venait 


la rue officinale
Je pensais que notre grande randonneuse trouverait la réponse car  cette plante laisse parfois de mauvais souvenirs à ceux qui longent les chemins comme vous pourrez le lire ici 
Mais cette plante servait aussi à préparer le vinaigre des quatre voleurs qui était censé protéger de la peste 
Ce vinaigre doit son nom à  quatre voleurs toulousains qui dévalisèrent sans risque des pestiférés,pris sur le fait ils révélèrent leur secret contre la promesse d’avoir la vie sauve. Après quoi, ils furent pendus haut et court !
En 1720, la Grande Peste frappait Marseille et des fripons utilisèrent le même procédé que leurs prédécesseurs toulousains pour piller en toute impunité. Ces voleurs se frottaient les parties du corps exposées (mains, visage) avec cette préparation avant de dépouiller les pestiférés. Eux aussi donnèrent leur secret aux juges mais ils eurent la vie sauve.
Preuve de son efficacité, le vinaigre des quatre voleurs fut reconnu en pharmacologie et inscrit au codex dés 1748. 
Et enfin
la petite pimprenelle  ou  sanguisorba minor dont les feuilles rappellent le goût du concombre.
Sanguisorba  notre littéraire ne me démentira pas si je dis que cela signifie absorber le sang  ,la pimprenelle a donc des propriétés hémostatiques.
Et puis il y avait le jeu des trous!!
A Fontdouce il existait un parloir couloir qui jouxtait la salle capitulaire c'était le seul endroit du monastère où les moines avaient l'autorisation de se parler mais sans en abuser.Aussi  dans le mur de la salle capitulaire est percé ce trou oblique 
ou communication secrète,qui permettait à l'abbé  d'écouter sans être vu et de s'assurer que les moines n'abusaient pas de leur temps de parole!!!
Et enfin celui-ci
Il s'agit d'un pot acoustique ou vase acoustique
Ce sont des pots de terre cuite ,engagés dans la maçonnerie,ne laissant voir que l'orifice au niveau du mur.On les trouve surtout dans les choeurs des églises médiévales .Il semblerait que la Normandie soit la région où ils aient été le plus utilisés l'église de Saint-Laurent en Caux, à l'abbaye de Montivilliers, dans les églises de Contremoulins près Fécamp, de Perruel près Périers-sur-Andelle .On en trouve aussi dans l'église Saint Blaise en Arles

Si vous le souhaitez vous pouvez écouter cette conférence    sur les pots acoustiques    à laquelle on pouvait assister à Poitiers en février  dernier.
Et si vous voulez en savoir encore davantage un document très long mais fort intéressant ici
Alors cette fois c'est certain je vais porter la casquette de l'horrible bavarde!! 

41 commentaires:

  1. Comment fais-tu pour dénicher ces coins si poétiques de Paris ?
    Passons sur tous ces trous et venons en aux plantes, pour la rue... il y en a au jardin, je ne sais quel livre de cuisine donnait une recette en l'utilisant comme condiment, l'essai n'a pas été concluant ! cette plante provoque des brulures.
    Pour l'absinthe je demande le service réclamation car c'est bien de l'armoise !!!! Artemisia absinthium.
    Bon Week-End en te souhaitant du soleil

    RépondreSupprimer
  2. Robert je ne me déplace qu'à pied ou presque et je furète en permanence
    Si tu savais le nombre de fois où j'arrive en courant à mes RV car quasi en retard.
    Oui oui la rue provoque des brûlures et de jolies cloques!
    Pour ce qui est de l'absinthe ou armoise je ne peux te dire
    J'accepte tes réclamations mais l'ardoise sur laquelle était inscrit "absinthe" était piquée au pied de cette plante.
    Le soleil?
    Hier au soir j'ai dû annuler les feux d'artifice!!!
    Bon WE à toi aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  3. Je vais pouvoir aller à Paris avec tous mes parapluies malades ! Je ne crois pas connaître ce passage, ou alors je n'ai pas retenu son nom. Je ne connaissais pas l'histoire des trous, voilà une piste pour les journées du patrimoine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce passage est très peu connu.et on trouve très peu de renseignements à son sujet
      Il n'est pas loin du passage Molière que tu connais peut-être
      Il permet d'aller de la rue St Martin à la rue de Turbigo.
      Je te dirai que je ne connaissais pas moi non plus,on apprend tous les jours et quelle chance
      Très bon dimanche

      Supprimer
  4. Un billet fleuve, avec plein de liens, mais intéressant! J'y reviendrai à tête reposée. Le Passage de l'Ancre, un réparateur de parapluie, ce n'est que poésie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis désolée un billet fleuve mais c'est fini je me calme!
      Ce passage me donnerait presque envie de me servir d'un parapluie!
      Bonne semaine

      Supprimer
  5. Je pense bien que chez Peps', des parapluies de CHERBOURG ont dû être réparés (http://www.parapluiedecherbourg.com/)!
    Oui, j'ai trouvé l’absinthe que j'ai reconnue car j'en avais dans le potager.Et je peux te dire que c'est une envahissante quand elle se plaît.Je l'ai déplacée et elle est morte, je m'en servais non pour faire un breuvage qui a été réhabilité mais pour compléter des bouquets car les feuilles argentées et bien découpées sont fort belles !!!! Merci pour le lien !
    Les fameux trous, j'ai presque trouvé l'utilisation de l'un mais écouter n'est pas parler !!!!
    J'ai assisté au feu d'artifice de Bayeux, il ne pleuvait plus !!!!!
    Très bon week-end
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on en croit ce monsieur il est seul réparateur en France
      Donc il doit réparer ceux de Cherbourg à ce prix là cela ne se jette pas
      Tu penses que je y apporter celui acheté devant la Pyramide!!!
      Je crois que je n'ai pas réussi à l'ouvrir!
      Je vais le lui apporter il récupérera au moins les baleines!
      Tu as la mention aux jeux!
      Tu as vu qu'il y a certaines églises en Normandie ,ce n'est pas vraiment ta Normandie ce serait davantage celle d'Aifelle mais ce n'est pas très loin.
      Hier pluie pendant le concert aux Archives
      Grrrrr
      Bonne semaine
      Bises

      Supprimer
  6. De la rue, de l'absinthe et de la pimprenelle, cela vous a un petit côté transgression qui me réjouit
    Question parapluie hélas hélas ce monsieur si précieux ne m'est d'aucune aide car les parapluies je les perds avant même de les casser !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais combien j'aime transgresser!
      Je suis comme toi et puis ne supportant pas les coups de parapluie certaines personnes se croient vraiment seules au monde sous leur parapluie et se comporte n'importe comment alors je me suis mise au chapeau bon c'est certain il vaut mieux avoir un bon imperméable!
      Bonne journée

      Supprimer
  7. Ici ce sera pour les ombrelles...plutôt. Quelle belle reconversion!
    Ce passage est enchanteur...et serait moins vert s'il ne pleuvait pas souvent...pas de miracles!
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais il les répare aussi,il répare même les mécanismes des cannes
      Je t'envie un peu ta chaleur ici ce n'est toujours pas l'été
      Bon on ne va pas se plaindre aujourd'hui enfin il ne pleut pas!
      Bon WE

      Supprimer
  8. Je voulais juste dire que j'avais beaucoup aimé le livre "Et puis Paulette...".
    Amitiés de Fine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai beaucoup aimé moi aussi
      Avez-vous lu les autres de la même auteure?
      Je vous les conseille
      Un autre livre Eva dort,très très bien
      J'ai reçu votre courrier je vous réponds rapidement
      Amitiés,bonne journée

      Supprimer
  9. Une chance folle pour tous ces pébrocs
    Avec ce réparateur de choc !
    J'en ai bien quelques uns
    Qui, à force d'être stockés
    Auraient bien besoin d'être dépliés
    Mais non, ils restent dans l'entrée
    Attendant impatiemment...
    La prochaine ondée !
    Mais il y a un hic :
    La dernière fois que j'en ai ouvert un
    C'était pour faire de l'ombre !


    C'était... La randonneuse au parapluie, incapable de reconnaître une seule plante dans celle que tu avais proposées... heureusement que tu es là pour que je reste sur mes gardes si un jour je croise le chemin de celle qu'il ne vaut mieux pas cueillir à pleine main.

    Quant aux... trous là là itou, les moines étaient bien malins, et passés maîtres en espionnage !

    Biseeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance d'ouvrir un parapluie pour faire de l'ombre
      ici cela ne risque pas
      Bien que aujourd'hui.....il semblerait que le soleil ait retrouvé le chemin de la région
      Alors que nous plions bagages!!!

      Bon maintenant tu es avertie!attention à la rue!
      Oui j'ai trouvé que c'était "la confiance règne"!!!
      Bisessssssssssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
    2. Quelle chance de d'en servir pour de l'ombre.Ici cela ne risque pas;
      Bien que ce matin il semblerait que le soleil ait retrouvé le chemin de la région parisienne
      Alors que nous plions bagages!!

      Bon maintenant te voila avertie attention à la rue!

      Oui concernant les moines j'ai trouvé que c'était "la confiance règne"!!!
      Bisessssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
  10. Bonjour,
    J'habite aux Etats-Unis, mais j'aime la France! Et j'adore votre blog, vos photos et votre écriture. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et bienvenue à vous.
      Merci beaucoup de vos gentils mots
      Je suis allée faire un tour chez vous et je je dois vous dire que j'aime beaucoup vos aquarelles.
      Si vous voulez utiliser quelques photos pour vos aquarelles il n'y a pas de problèmes
      A bientôt

      Supprimer
  11. OUh ouh, j'ai raté les jeux mais découvert avec bonheur le réparateur de parapluie... ça m'a rappelé la chanson de Brassens, ce n'était pas un réparateur mais à fredonner sans modération
    Un p'tit coin d'parapluie
    Contre un coin d'paradis
    Elle avait quelque chos' d'un ange
    Un p'tit coin d'paradis
    Contre un coin d'parapluie
    Je n'perdais pas au chang', pardi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jeux tu aurais trouvé j'en suis certaine habituée à Fontdouce comme tu l'es.
      Ah c'est vrai j'avais oublié cette chanson elle convient bien à la chose
      D'autant que ce passage c'est un petit coin de paradis dans Paris

      Supprimer
  12. en ce siècle d'obsolescence programmée ce réparateur fait chaud au coeur !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il fait chaud au coeur et il est fort sympathique ce qui ne gâche rien

      Supprimer
  13. Alors j'ai découvert des plantes, car j'avais séché complètement sur les questions, l'histoire du trou m'a fait penser à Esclarmonde, l'héroïne du" Domaine des murmures" de Carole Martinez, entre parenthèses si tu ne l'as pas lu, voilà un beau roman inspiré de faits historiques réels... et pour revenir au début de ton billet, non, non, il n'y a pas une seul réparateur de parapluies en France, il y en a au moins deux car il y en a un à Pau !!!
    Nous partons demain pour Poitiers affronter les joies du déménagement avant de pouvoir enfin partir en vacances et avec une vraie déconnexion ! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catherine un des rares livres que je n'ai pas réussi à terminer.
      Je ne suis pas arrivée à rentrer dans cette fable
      Et pourtant c'est le château de Montal qui a inspiré cette auteure un des châteaux de ma vallée!
      J'avais commencé mon billet en écrivant "je crois le seul réparateur en France"et puis une fois écoutée la vidéo j'ai rectifié puisqu'il se dit être le seul
      Je le lui dirai la prochaine fois!
      Bon courage
      Bises
      Mail parti peut-être un peu tard

      Supprimer
  14. Il semblerait que mon commentaire ait disparu pour de bon devant mes yeux ébahis... je recommence... j'ai découvert de nouvelles plantes car j'avais lamentablement séché sur tes questions... les trous enfin le premier, m'ont fait irrésistiblement penser à Esclarmonde, l'héroïne du "Domaine des murmures", ne cherche pas le rapport il n'y en a pas vraiment , c'est juste le cheminement spontané de ma pensée ! entre parenthèses , un beau roman...quant au réparateur de parapluie, non, madame il n'est pas le seul de France, il y en a un autre à Pau ! et qui fabrique aussi les fameux grands parapluies de berger...
    nous partons demain à Poitiers avant de pouvoir enfin partir en vacances vraiment... bises

    RépondreSupprimer
  15. héhé! ben non, il n'avait pas disparu !!!

    RépondreSupprimer
  16. Je pensais que ce joli métier avait disparu maintenant que l'on trouve des parapluies pour trois francs six sous à (presque) tous les coins de marchés !!!
    Bises
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tu vois heureusement il existe encore des gens assez intelligents pour sauver certains beaux métiers.
      C'est vrai que l'on en trouve à trois francs six sous mais ils ne valent pas grand chose!!
      Bises et bonne journée

      Supprimer
  17. Quelle belle découverte que ce passage parisien et de ce gentil monsieur qui répare les parapluies, je pensais qu'un tel métier était disparu depuis longtemps, heureusement que tu es là ! Hallucinant les chiffres qu'il annonce ! Je ne connais pas le lieu, il faudra qu'une prochaine fois je pousse cette porte ...
    Quant aux plantes je ne me suis pas aventurée dans le jeu, étant totalement nulle en botanique.
    J'aime bien quand tu mets ta casquette de bavarde, c'est toujours très intéressant, alors surtout
    n'hésite pas !
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne connaissais pas ce passage.
      Je pense qu'il inspirerait Ange de belles perspectives sur les boutiques anciennes et colorées c'est très joli
      Un peu plus loin il y a le passage Molière avec la boutique d'une Japonaise qui fabrique des espadrilles
      Surprenant non?
      Cette semaine j'ai ma casquette de lotoise et de festivalière enfin nous avons notre premier jour d'été
      Ouf!
      Je t'embrasse

      Supprimer
  18. Ton billet m'a l'air très intéressant et j'y reviens dès que je peux car moi aussi j'aime bien quand tu es bavarde et que nous apprenons plein de choses grâce à toi. Alors à très bientôt. Je crois qu'aujourd'hui tu devrais avoir du soleil à Paris.
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil Marie Paule
      Je ne sais pas si il fait beau à Paris
      J'en suis partie hier en début d'am pour mon Lot
      Nous vivons notre premier journée d'été enfin ce n'est pas trop tôt
      Ce soir je vais aller écouter un concert dans un bel endroit dont je vous parlerai
      Bonne journée
      Bises

      Supprimer
  19. les pots acoustiques.. je ne connaissais absolument pas!
    Quand à ce beau passage parisien, il donne envie d'avoir un parapluie à faire réparer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien vois-tu je ne connaissais pas non plus!
      Oui il donne envie d'avoir un parapluie ce passage mais de là à s'en servir...
      Bonne journée

      Supprimer
  20. Quel merveilleux passage ! Passage de l'Ancre... C'est vers Sébastopol non ?
    Ce monsieur est seul réparateur de parapluies en Fance ? Il n'y en a plus à Aurillac ? Le pays du parapluie ? lol Naaan ...si ?
    Jolies photos, surtout les petites abeilles ! lol
    Belle surprise que ces pots accoustiques ! Merci pour la découverte mais on apprend toujousr un truc chez toi ! Ahnon tu n'es pas bavarde, c'est un plaisir de te lire.

    Bisous Françoise et bon séjour dans le Lot ! Il y a du soleil maintenant !:)
    Nath.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui c'est bien vers Sébastopol
      Je vois que tu n'as pas tout oublié!
      Je ne sais pas si il existe encore un réparateur à Aurillac
      Tu pourrais nous le dire
      Sauvagnat existant encore et fabriquant de beaux parapluies un réparateur s'impose

      Merci de te mots
      Oui oui il y a du soleil et j'en suis bien aise
      Mais toi tu dois trouver qu'il fait trop chaud!!!
      Bises

      Supprimer
  21. Quel joli reportage, tranchant avec tant de niaiseries vues sur la toile, bravo. Promis je ne jetterai plus jamais un parapluie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de votre passage et de vos compliments
      Si votre parapluie en vaut la peine allez donc jeter un oeil dans ce passage qui lui en vaut la peine
      Bonne journée
      Quel est le petit musée où vous êtes conférencier lorsque vous ne bronzez pas???

      Supprimer