dimanche 9 octobre 2011

SI J'ETAIS


Un livre 


Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur



 à travers les yeux de Scout cette petite fille âgée d'environ neuf ans à la découverte du monde et de ses brutalités,d'un père empreint d'humanisme et d'idéalisme,un livre au chant profond dont j'ai retrouvé quelques airs dans La couleur des sentiments



Un film
La Maison du lac





Pour ses images sublimes  l'interprétation magistrale  d'Henri Fonda et  Katherine Hepburn  deux monstres sacrés d'une autre époque ,un film qui date de trente ans  mais dont les thèmes sont toujours d'actualité conflits de générations, vieillesse, angoisse du temps qui passe  .



Un cadeau de Noël


Je n'aime pas Noël,des épisodes très douloureux y sont rattachés et puis ce côté "obligé"qui me gêne,aussi c'est toujours à reculons que je prépare ces moments.
Mais mon plus  beau cadeau c'est lorsque personne ne manque à l'appel,car tradition oblige je me plie quand même à la chose


Un produit de maquillage indispensable:
Un bâton de rouge à lèvres,je sors rarement sans un peu de rouge sur mes lèvres,cela m'empêche de me manger les lèvres et puis cela donne immédiatement bonne mine,j'en ai toujours un dans mon sac


Une expression
"Madame j'entre en ville"
Je ne les supporte pas.
Que veut-elle dire? devez-vous vous demander,pour moi ce sont celles qui ne peuvent s'empêcher de se  mettre sur leur trente et un même pour aller au marché!
Je trouve cela incongru, déplacé,je considère que l'on doit savoir s'habiller selon les circonstances,c'est comme les bijoux,on doit savoir "avec qui les porter",j'en vois parfois décorées comme des arbres de Noël lors de réunions,elles me font pitié....


Une douceur
Je sais certaines ou certains qui me connaissent un peu pensent immédiatement au macaron.
Eh bien non pour moi cela reste je crois le mille-feuilles



Les derniers testés sont ceux  de chez Hugo et Victor à la vanille et au caramel.
J'ai nettement préféré celui au caramel  avec son caramel au beurre salé,j'ai moins aimé la ganache à la vanille


Une musique

Je reprendrai à mon compte la phrase de Maïa  et je pense qu'elle ne m'en voudra pas,

"Je ne suis pas féministe je suis une femme"
,aussi j'ai été très tentée de citer la cantate BWV 202 de Jean Sébastien Bach,tant ce compositeur par son génie ,sa sensualité a sublimé la femme,épouse,mère,consolatrice, à travers la voix de soprano .
Mais je crois que en fait celle qui me correspond vraiment c'est
La mélodie du bonheur




Une saison


Aïe
Je crois que je les aime toutes pour les bons moments que chacune apporte.
En hiver les moments de lecture au coin du feu,les mêmes à la lueur de la lampe tempête dans le jardin pendant les longues soirées d'été.
Voir la nature revivre au printemps et les grandes balades dans la nature en automne avec ses couleurs chatoyantes.






Un objet fétiche
Vous avez deviné j'en suis certaine.
Je n'ai même pas besoin de l'énoncer.
En fait j'en ajouterai un qui fait son pendant ,tout appareil me permettant d'écouter de la musique


Un rêve
Que l'on arrive un jour à vaincre les maladies,toutes les maladies


Voilà j'ai répondu à son invitation
Je ne veux forcer personne comme vous le savez personnellement je n'aime pas beaucoup les tags,surtout ceux que je définis de "Oh la belle bleue",mais celui-ci fait partie de ceux qui m'ont amusée 
Essayez,vous verrez,vous vous prendrez au jeu





37 commentaires:

  1. Voila des réponses qui nous permettent de mieux vous connaitre. Nous sommes dans le même état d'esprit quant à Noël. J'aurais dit macarons, car je ne savais pas que vous aimiez aussi les 1000 feuilles. Je ne connaissais pas l'expression sur les dames qui entrent en ville décorées comme des sapins. Bonne soirée Françoise et je vous embrasse en vous envoyant toutes mes pensées.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai, nous vous connaissons mieux, et votre gourmandise de mille feuilles vous sied à merveille, vous qui aimez les livres!
    Merci de votre clin d'oeil au mien.
    Vos chroniques si élégantes nous ravissent, vraiment.
    "C'est l'élégance simple qui nous charme" disait Ovide.
    Belle et douce soirée
    Maia

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Françoise. Voilà un très beau tag qui nous permet de mieux te connaître encore. De plus je suis ravie que tu aies reparlé de "La couleur des sentiments". En effet, sachant que je voulais lire ce livre, mon homme me l'a offert, mais voilà... je ne savais plus qui nous en avait parlé.... Ouf ! Je le sais maintenant...
    Comme toi j'ai aimé aussi "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" et je n'aime pas Noël, sans raison particulière, si ce n'est que je n'apprécie pas non plus les fêtes et cadeaux obligés...
    J'ai ri en voyant la photo de ton millefeuilles car sa taille prouve à quel point tu l'apprécies... ;-)
    Gros bisous à toi Françoise et merci pour cette jolie participation.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne savais pas ce qu'était un tag. Chez nous, la tag est un jeu pour les enfants...J'ai bien aimé ce que vous nous avez raconté de vos goûts d'autant que certains m'ont rappelé ma mère, en particulier pour son film fétiche «On golden pound». Il est dommage qu'elle soit décédée avant l'ère du DVD, car je crois qu'elle aurait trouvé le moyen d'user cet objet réputé indestructible. Et puis les millefeuilles! Qu'est-ce que je donnerais pour manger encore une fois ceux qu'elle préparait, car elle était gourmande et bonne cuisinière en plus! Je cherchais un sujet pour ma semaine de relâche. Vous m'avez inspirée! Merci beaucoup et bonne semaine à vous!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai deux points communs avec toi : Je n'aime pas Noël, mais je me plie tout de même à cette tradition familiale, et j'adore les mille-feuilles, surtout le dessus...
    Bonne semaine, Françoise !
    Norma

    RépondreSupprimer
  6. Je n'aime pas les tags non plus, il me semble qu'il en circule moins ces temps-ci. J'écoute en boucle en ce moment .. "la mélodie du bonheur", j'y ai repris goût avec une rediffusion du film à Noël dernier. Fête que je n'aime pas plus que toi. Je crois que je vais aller voir "la couleur des sentiments" au cinéma avant de le lire.

    RépondreSupprimer
  7. Tes réponses sont à l'image de tes photos pleines de gentillesse de délicatesse et d'altruisme je la rajoute à si j'étais.
    De tout coeur une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  8. Comme je te retrouve dans ces réponses , Françoise... j'adore ton expression favorite ! bises

    RépondreSupprimer
  9. Joli portrait chinois. Moi aussi, j’ai tiqué sur l’expression favorite… je dois dire que ça a aussi le don de me faire dresser les poils sur les bras !
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Merci d'avoir répondu. J'ai été frappée par ton choix de "La Mélodie du Bonheur" parce que j'ai repensé à ce film il y a deux jours (étrange) et je me suis dit que j'aimerais le revoir, tant je l'ai aimé étant enfant, et vraiment, l'héroïne jouée par Julie Andrews, en effet, c'est toi!!! Une battante, une fille qui ne se laisse pas abattre, qui reste gaie, et un si joli visage...
    "To Kill a Mocking Bird" est un de mes livres préférés, j'ai vu "La Maison du Lac" dans un avion, et tu a réussi à nous glisser une superbe photo de reflets! Bien joué, bravo!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Je te reconnais tout à fait dans tes choix, cette "grande fille" qui m'attendait, assise contre la roue de sa voiture dans le parking d'un beau jardin !
    D'accord avec toi, "mon vieux Maboul" était parfait au bord du lac...
    Très bonne journée

    RépondreSupprimer
  12. Je te reconnais complétement et comme j'adore toutes tes photos, elles aussi à ton image ! Comme dit plus haut Martine, cette grande fille qui est là aux rendez-vous, un sourire éblouissant aux lèvres et qui sait si bien "dévorer" la vie au quotidien !
    Le mille-feuilles, ça je le savais, tu as cette friandise en commun avec Ange comme la passion des livres et de la musique classique et aussi Paris.
    Je sais que tu t'es amusée avec ce petit jeu-là.
    Je suis comme toi, Noël je n'aime pas trop, mais aujourd'hui il y a Tosca...
    Mon voeu est le même que le tien
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
  13. Il me semble aussi te reconnaître dans tes choix. Pour Noël je ne savais pas, tu prépares toujours tout si bien...

    RépondreSupprimer
  14. J'aime votre discrétion, et votre réserve, le voile se lève, juste ce qu'il faut, un petit peu mais pas plus, pour une ébauche... de personnalité. Je vous suis parfaitement tout au long de votre billet. Et puis, c'est vrai que d'année en année, Noël n'est plus la fête qui lui est propre et qui hélas se transforme! Un bon nombre de gens a ce ressenti... pour plusieurs raisons, on peut comprendre.... Je partage...
    Bonne journée. Bravo et merci l'artiste. (gourmande, en plus) !
    Françoise.

    RépondreSupprimer
  15. Buongiorno, ti rispondo un punto per volta:
    - Tutti i libri di Bedeschi sulla ritirata degli italiani in Russia.
    - Il medesimo film.
    - Non amo le feste di Natale tanto più che il 24 dicembre è il mio compleanno.
    - Non mi trucco (lol).
    - "Posso entrare?". Se apro la porta vuol dire che la persona può entrare.
    - Il tiramisù.
    - Ho il DVD ed ogni tanto me lo guardo ed ascolto naturalmente.
    - Lautunno.
    - Non ne ho alcuno.
    -Che non ci siano più guerre.
    A presto.

    RépondreSupprimer
  16. Très amusant parcours, on lit et on se dit "ah oui" elle a raison !
    Scout l'héroïne magnifique, les couple de la maison du lac ( je l'ai longtemps utilisé pour mes étudiants pour réfléchir sur l'âge ...)
    Quant à la Mélodie du bonheur c'est un incontournable que je vais bientôt pouvoir regarder avec mes petites filles ...

    RépondreSupprimer
  17. Françoise je me suis aperçue que en fait beaucoup de personnes n'aimaient pas Noël mais peu osent le dire.
    Madame j'entre en ville c'est vrai est une expression peu connue,en cherchant sur le net j'ai trouvé un blog qui se nomme ainsi.
    Bonne journée
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  18. Maïa mon goût pour le mille feuilles est venu tardivement,pour les feuilles par contre je pense que j'ai cela dans "le sang"!
    Je ne sais pas si me chroniques sont élégantes ,tout au plus elles sont sincères et naturelles.
    Rien de forcé ici,tout simplement ma vie de tous les jours,j'ai beaucoup de chance,d'habiter une ville que j'aime énormément:Paris, et d'avoir matériellement la possibilité de profiter de tout ce qu'elle m'offre et puis la chance aussi de pouvoir m'offrir des escapades régulièrement
    Belle journée je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  19. Oxygène tu me connais un peu tout de même et je pense que tu n'as pas été très surprise.
    Les cadeaux obligés ici n'ont pas cours surtout avec le Gentilhomme qui part du principe que les plus cadeaux sont ceux que l'ont se fait soi-même!!
    Il veut dire par là qu'il préfère ne pas avoir de cadeau pour telle ou telle occasion mais s'acheter ce qui lui fait envie quand cela lui prend.
    Il applique cette politique pour moi aussi pas la peine que j'attende quoi que ce soit pour Noël ou mon anniversaire par contre il m'est assez souvent arrivé de découvrir un jour lambda dans mon assiette un bel écrin....
    Bises

    RépondreSupprimer
  20. Marie Josée voyez-vous par contre je suis incapable de regarder un film sur petit écran.
    J'ai besoin de la magie des salles obscures.
    Je n'aime pas la télévision je trouve qu'elle détruit la vie de famille,le dialogue ,de plus je rentre rarement chez moi avant 21h,le temps de dîner et de se retrouver il est facilement 22h30...
    Il y a un point sur lequel je n'ai jamais cédé dépenser des sommes extravagantes dans l'achat d'un homme cinéma,hors de question d'installer cet engin dans le salon,côté décoration j'ai d'autres idées!! et hors de question que je sacrifie mon bureau.
    Comme le gentilhomme ne veut pas sacrifier le sien non plus,je suis tranquille je pense....
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  21. Norma moi c'est l'inverse je n'aime pas le dessus!Du moins le glaçage
    Je suis enfin comblée car la tendance actuelle est sans glaçage .
    De plus dans mon esprit glaçage prend une connotation péjorative!

    RépondreSupprimer
  22. Aifelle oui actuellement les tags sont en sommeil
    C'est par vague
    J'attends avec impatience la sortie du film peut-être irai-je le voir en avant-première la semaine prochaine

    RépondreSupprimer
  23. Robert comme tu es gentil.
    Je pense que certaines expériences de la vie certaines lieux que tu es amené à fréquenter te font prendre conscience qu'il est des bonheurs simples comme de regarder un papillon se poser sur une fleur.
    Pas besoin de courir au bout du monde simplement savourer le moment présent et surtout prendre conscience de l'immense bonheur de pouvoir le savourer
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  24. Catherine je ne t'ai pas surprise n'est-ce-pas?
    J'aurais pu ajouter à Madame j'entre en ville l'uniforme de certaines le vison et les demi-lunes Car...
    Indispensables pour pousser le caddy dans les allées du supermarché .
    Les rares fois où je m'y rends ( tu connais ma passion pour ces lieux)je me surprends à imaginer qu'une bouteille d'huile va tomber du rayon se casser et les éclabousser
    C'est mon côté peste!

    RépondreSupprimer
  25. Koka je te dirais la même chose qu'à Catherine!
    En général la voiture va avec, cela fait partie de la panoplie comme pour Barbie
    Je me suis tant moquée de ces situations devant nos enfants que maintenant ils nomment cela une voiture de péta.....

    RépondreSupprimer
  26. Véronique tu vois je me suis bien amusée et même cela m'a tout de même occupée un moment
    Et contrairement à ce que je t'avais prédit il n'a pas plu dans le Lot!!!
    Tu sais certaines situations sont assez pénibles si en plus tu "tires" un nez de trois pieds de long tu n'as plus qu'à te pendre.
    L'image que l'on renvoie à soi-même est très importante pour avancer,pour stimuler
    Bises

    RépondreSupprimer
  27. Enitram,oui que veux-tu je suis ainsi je m'adapte à la situation.
    Je m'habille sobrement mais m'habille tout de même pour aller à l'opéra,et je m'adosse à une roue de ma voiture pour bouquiner dans un parking champêtre.
    Ah le vieux Maboul,quel souvenir...

    RépondreSupprimer
  28. Danielle j'ai cette énorme chance de toujours rebondir.
    Le verre je le vois parfois à moitié vide mais le plus généralement à moitié plein
    Nous ne sommes que de passage sur terre et une plume ce ne sont pas des ennuis de parcours qui vont faire la loi
    Non mais....
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  29. Moi Evelyne je prépare tout bien?
    Alors là c'est un scoop!
    Tout est relatif,je n'aime pas les choses à moitié faites c'est tout.
    Donc parfois je ne fais rien!

    RépondreSupprimer
  30. ah ah !!! "madame j'entre en ville " ça me fait rire ... dans ma famille on dit "ça fait charcutière" .... !!!!!!!!!!!!!
    j'ai vraiment aimé ce ivre aussi c'est une pépite ...
    c'est vrai qu'il est sympa ce tag !!

    RépondreSupprimer
  31. Françoise vous êtes très perspicace,on ne peut rien vous cacher.
    Oui hélas au fil des ans la fête quelle qu'elle soit se transforme ainsi va la vie,certains ne sont plus d'autres apparaissent.
    Mais le souvenir est là bien présent et pas toujours des meilleurs.
    Gourmande?
    Un euphémisme!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  32. Bravo Elio
    Ta référence à Bedeschi me fait penser à Stern avec Le sergent dans la neige ainsi que Les saisons de Giacomo.
    Et je ne sais pourquoi aussi à Place à Monsieur Larrey de Marchioni,je pense que cela pourrait te plaire même si ce n'est pas à la même époque
    Hum le tiramisu!
    Je crois que tous les deux nous avons des rêves un peu irréalisables!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  33. Dominique je vois que toi aussi tu te prends un peu au jeu
    La mélodie du bonheur m'enchante toujours et surtout le Do ré mi
    J'espère toujours une reprise de La maison du lac sur grand écran et ce film ne fait pas réfléchir que sur l'âge ,mais aussi sur les mal-entendus parents enfants

    RépondreSupprimer
  34. Calou ça fait charcutière pas mal mais je ne sais pas si cela veut dire tout à fait la même chose
    Dans mon expression il y a le mépris de la personne qui manque de simplicité et veut en montrer.
    Oui ce livre devrait faire partie de toutes les bibliothèques
    Bises

    RépondreSupprimer
  35. En effet, sachant que je voulais lire ce livre, mon homme me l'a offert, mais voilà,Moi aussi, j’ai tiqué sur l’expression favorite.

    RépondreSupprimer
  36. Je trouve cela incongru, déplacé,je considère que l'on doit savoir s'habiller selon les circonstances,c'est comme les bijoux,on doit savoir "avec qui les porter"

    RépondreSupprimer