samedi 17 août 2013

Les Trilles en Vicomté

Lorsque en arrivant de Paris j'aperçois son donjon 





 je sais que trente minutes plus tard je serai là-haut sur mon éperon rocheux et que si le temps est clair je le devinerai depuis notre terrasse.
Comme l'on dit  familièrement "cela sent l'écurie ",cinq cents kilomètres derrière nous mais il faut garder toute sa vigilance car les derniers sont les plus dangereux,c'est à partir de là que l'on rencontre le verglas en hiver,on va quitter les derniers contreforts du Limousin
























































pour traverser la plaine fertile de la Dordogne et remonter sur notre Causse ,un tracé que je pourrais dessiner les yeux fermés.

C'est un endroit où l'on va dîner



 parfois mais honnêtement on se donne des coups de pied aux fesses généralement une fois sur notre piton nous rechignons face à trente minutes de voiture pour aller dîner.
C'est pourtant un village merveilleux



 mais nous en avons tant dans nos contrées autrefois un panneau annonçait une fois la limite de la Corrèze franchie 'le Lot terre des merveilles",et puis c'est la Corrèze presque  des étrangers pour nous!!!
Il fallut attendre 1894 et les écrits de René Fage pour en savoir un peu plus sur Turenne certainement car la vicomté de Turenne resta totalement  indépendante jusqu'en 1738 et en dehors de toute influence du royaume français de la même façon que la principauté d'Orange par exemple .
Il y a une petite quinzaine nous sommes allés écouter Les Trilles du Diable dans sa collégiale



 dans le cadre du festival de la Vézère.
Je ne vous parlerai pas de l'ambiance de ce festival,je vous l'ai déjà dit nous sommes en Corrèze du reste à part une vieille amie de mon père je n'y ai rencontré personne de ma connaissance.
Ce que je me dois de dire c'est que la programmation est toujours d'un très bon niveau,mais il est des comportements auxquels je ne me ferai jamais,bon parlons d'autre chose....
C'est plus fort que moi, mais un tout petit exemple je ne comprends pas pourquoi il ne nous viendrait pas à l'idée d'entrer dans une église dans la journée en robe bustier alors que le soir lors d'un concert certaines personnes se le permettent ,c'est vrai il faut bien faire état de son bronzage,j'oubliais!

Pour présenter Les Trilles du Diable j'emprunterai ces lignes aux Flâneries de Reims 


"Nemanja Radulovic, le Quatuor Illico et Boban Stošić se sont rencontrés autour d’une seule et même idée, celle d’offrir au public le plus large, le plaisir qu’ils ont à vivre et à partager la musique ensemble sur scène.
Entre l’incandescente virtuosité du violon de Nemanja Radulovic, la fibre scénique du Quatuor Illico et la force expressive de Boban Stošić à la contrebasse, un monde se crée, où la famille des cordes est réunie au complet.
A la frontière entre la musique de chambre et l’orchestre, « Les Trilles du Diable » sonne et vibre, revisitant des œuvres de virtuosité pour violon solo jusqu’à la découverte de compositeurs de notre temps, pour notre plus grand plaisir."

Ils n'ont pas pu interpréter le programme initial arrivant par avion de Monaco ils ont eu le "plaisir" de voir leurs valises égarées ,aucun vêtement de rechange ,ni partitions!!!!
Ils avaient dû transcrire les mesures à la main ...


Alors il sont improvisé et avec talent 


Je m'y étais prise très tard



 aussi j'étais fort mal placée



 et  mes photos s'en ressentent 



En savoir davantage sur Turenne 

39 commentaires:

  1. J'aime toujours t'accompagner dans tes déplacements "musicaux". Tu sais parfaitement saisir la concentration mais surtout le plaisir des artistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant Hélène Grimaud a dit un jour "Un artiste est presque toujours tendu sur le bord du délire."

      Supprimer
  2. C'est avec plaisir que je te suis sur tes chemins réconfortants du bonheur , ceux où tu te ressources.
    Belle fin de vacances Françoise.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je te disais que mes vacances n'ont pas encore commencé!!!
      Elles commenceront après le 15 septembre une escapade en Ardèche et Provence puis la Toscane normalement début octobre
      C'était juste quelques interludes
      je t'embrasse

      Supprimer
  3. Agréable moment passé en ta compagnie, et même si tu dis que tu étais "mal placée", je trouve que tu as su saisir des instants charmants, tous les visages sont épanouis ! En tous les cas malgré leur mésaventure ils ne montrent aucun mécontentement ! Bravo à eux et à toi qui sais toujours nous faire partager ces moments là !
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'étais au fond de l'église et en plus il y a avait "une armoire à glace" assise devant moi!
      Si tu savais le nombre de photos que j'ai mises à la poubelle...j'avais sélectionné le mode sport et vogue la galère
      C'est avec le sourire qu'ils nous ont rapporté leur mésaventure en ce qui me concerne je n'ai rien regretté car j'ai échappé à un morceau que je ne goûtais pas particulièrement !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  4. je n'ose imaginer ce que seraient ces photos si tu avais été aux première loges !!
    Les trilles du diable : je ne connais pas du tout alors je pars à la pêche
    Il y a beaucoup à dire sur les comportements, je viens de passer quelques semaines en rééducation, principal sujet de discussion : le foot et en 2 le cyclisme .....bon c'est un choix de vie .........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dominique toujours aussi aimable et indulgente avec moi
      Je dois dire que tu as choisi deux sports où le comportement ...
      Je ne sais pas pourquoi Les Trilles du Diable ne sont pas très connus

      Supprimer
  5. ah ah je viens d'écouter, autant pour moi car j'ignorais que l'on appelait ça les Trilles du diable .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais ce que tu as écouté moi j'aime bien cette vidéo

      Supprimer
  6. Rien de mieux qu'une carte, elle permet de comprendre ton village.
    Zone de contacts géologiques, proximité des plusieurs départements, limite de "régions" c'est ce qui fait la richesse d'un endroit. Ce n'est pas un hasard s'y de nombreux concerts s'y déroulent où aux alentours.
    Tu me fais rire avec ta phrase : " la Corrèze des étrangers pour nous," très souvent on est le "plouc" de quelqu'un, ainsi les habitants des Côtes d'Armor sont un peu méprisés par les Brétilliens ( depuis juin 2013 les résidents d'Ille et Vilaine sont ainsi désignés) et ces derniers le sont par la Loire Atlantique. Le mot étranger que tu utilises est un peu teinté de condescendance ? Tu l'as dit seulement avec beaucoup plus élégance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour toi la géographe que j'ai ajouté cette carte,je savais que cela te parlerait .
      Tu sais la Corrèze pour nous c'est le nord,même si nous sommes situés au nord du département nous sommes vraiment tournés vers le sud.
      Ils ne réagissent pas comme nous mon mari lorsqu'ils les rencontraient lors de manifestation sportive n'aimait absolument pas ces rencontres
      Mon beau-père disait "ce sont des corréziens" cela voulait tout dire, bon je n'en dirai pas plus ici
      tu te trompes sur un point ce sont les Lotois qui sont les ploucs des Corréziens!!!
      Donc je te laisse traduire ma pensée!
      Je t'envoie deux autres cartes lors blog je pense que cela t'intéressera

      Supprimer
  7. Une jolie promenade musicale...
    Vive l'imprévu!
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le beau c'est l'imprévu."
      Thomas Bernhard
      Douce journée
      Je vous embrasse

      Supprimer
  8. Huuuummmmm miam, mais c'est la Maison des Chanoines ! Pour une excellente table, c'est une excellente table ! Et quel cadre ! Quand on arrive dans cette jolie petite rue, c'est déjà le Paradis.
    Tu trouves que la Corrèze, c'est "l'estranger" lol nous sommes tous de la même pâte et de la même eau dans ce coin de France, puisque voisins, (serai-je trop Parisienne pour ne pas sentir ces petites "frontières" virtuelles et humaines lol) les paysages, les styles architecturaux certes varient un peu, par exemple de LaRoquebrou à Murat, ce sera flagrant, mais de la Corrèze au Cantal, la frontière est si, comment dire...dans les esprits, plus que dans la différence de paysage.
    Il va falloir que je revienne entendre un concert à ce festival, tu me donnes envie...
    les comportements ? Pfff plus d'éducation, on entre dans une église en bermuda et en tongs, alors, un concert ! Cela ne viendrait à l'idée ni à toi ni à moi de ne pas enfiler un blazer un peu chic, mais le comportement de certains français en vacances est outrancier. Tu as raison, passons à autre chose, (bien que le sujet me fasse monter moutarde sous le nez lol)
    Quel bonheur que de venir écouter cet ensemble, (et quelle chance lol) ils ont fait un album je crois avec le virtuose Nemanja Radulovic. Tu as dû vivre un moment sublime... Quelle présence scénique il a ! Et sans partitions ! Je connais un pianiste que n'en a jamais devant lui, c'est Claude Gosse de Gorre, j'assiste à pas mal de ses concerts sur Aurillac, il est extraordinaire.
    Je suis un peu coincée cet été, j'ai du travail par dessus la tête mais j'aurais dû me renseigner plus tôt, j'aurais pu prévoir pour organiser avec quelques amis une venue à Turenne. Ils seront peut-être à La Chaise Dieu, il faut que je regarde le programme.
    Merci Françoise pour les photos ! Et pardon, je suis un peu longue, mais ton billet s'y pretais ! lol
    Bisous et belle semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait de ton avis de la Corrèze au Cantal il y a peu de différences tant dans les paysages que dans l'architecture et les habitants .
      La Corrèze et le Cantal sont des départements de moyenne montagne ce qui n'est pas le cas du Lot ,nous sommes davantage des gens du sud.
      Tu sais ce sont les Corréziens qui nous considèrent comme des étrangers ils nous regardent de haut
      Alors pour moi ce sont des étrangers aussi
      J'avais fait un billet sur Remanja Radulocvic il y a deux ans
      C'est justement à La Chaise Dieu que je l'avais découvert je suis allée voir le programme de cette année histoire de me faire mal chanceuse il se produit en l'abbatiale le 31!
      Je ne pourrai y être aidant ce soir là une de mes amies lotoise à franchir une dizaine!
      Ne t'excuse pas d'avoir été longue c'est un plaisir et suis admirative car j'ai toujours le sentiment d'être "creuse"
      Bises et belle semaine à toi aussi

      Supprimer
  9. Ne sois pas déçue de ton placement Françoise. Tes portraits sont très sympathiques et cette teinte dorée les rend particulièrement chaleureux....
    J'imagine bien ta joie lorsque tu approches de ton domaine haut perché et que "ça sent l'écurie"... De tels lumières, ciel bleu, bâtiments et paysages ne peuvent que t'enthousiasmer et pourquoi quitter un si beau lieu, même pour un très bon resto.... ;-)
    Je ne connaissais pas les Trilles du diable et je suis allée chercher sur le net des extraits... Je viens de passer un long moment à écouter du violon et je me suis régalée....
    Bises pour toi Françoise :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'éclairage était très bien pensé tantôt mauve,pourpre puis doré.
      j'avoue être un peu moins enthousiaste l'hiver car c'est une saison qui y est particulièrement rude du reste je ne pourrais plus y vivre toute l'année j'ai d'autres habitudes maintenant.
      Mais la belle saison y est fort agréable je regrette parfois de ne pouvoir y passer davantage de jours durant l'été
      un jour viendra...
      Cela doit faire une petite dizaine d'années que cet ensemble existe j'avais eu l'occasion de les entendre à la radio mais je ne les avais pas encore appréciés sur scène
      Je pense qu'ils vont toucher beaucoup de personnes initiées à la musique classique ou non
      Bonne fin de journée
      Bises

      Supprimer
  10. Grâce à toi je connais le diable et sa trille, je viens de l'écouter, c'est superbe..et superbement difficile à jouer semble-t-il.
    J'adore tes photos, si naturels ces artistes, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois Colo qu'ils ne pouvaient être plus naturels
      Ils étaient dans leur jus!!!
      Bonne soirée

      Supprimer
  11. Les Trilles du diable à Turenne en passant par la case restaurant dans le même village, un joli programme de vacances qui ne peut que me plaire !!!
    Le violon est à la fête sur tes photos ainsi que violoncelle et contrebasse... Les sourires que tu as su capter ne peuvent que me réjouir!!!
    Bonne soirée !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime la musique de chambre et j'avoue avoir un faible pour le violoncelle.
      Tu sais le résultat de mes photos est un pur hasard je ne veux absolument pas gêner le public aussi je ne prends aucune photo durant le concert je ne les prends que lors des applaudissements et c'est le moment où les musiciens bougent le plus!
      Bises et bonne fin de journée

      Supprimer
  12. Bonjour,
    je ne suis pas étonné que la Turenne était indépendant au 18ème siècle. En Allemagne l'histoire est tout différent. Au 18ème siècle l'Allemagne n'existait pas, seulement la Prusse, la Bavière ou d'autres royaumes isolées. Par exemple au 18ème siècle la territoire des évêques de Cologne était indépendante et n'appartenait à Allemagne.

    Bonne journée
    Dieter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en France le cas de la vicomté était unique
      La vicomté de Turenne, véritable principauté constituant, jusqu’en 1738, un état quasi indépendant dans le royaume de France, ne devant au roi, ni subsides, ni soldats, administrée localement de manière parlementaire et dont le vaste territoire s'étendait sur une large partie du Bas Limousin, sur le Haut Quercy et sur quelques châtellenies du Périgord Noir .L’administration parlementaire de la vicomté, associant pendant des siècles, noblesse, clergé et tiers états, par le biais de ses réunions annuelles, les Etats, constituait un anachronisme quasi unique en France monarchique.
      Source internet

      Supprimer
  13. Super la petite intro géologique, au moins ça situe l'ambiance ! Enfin pas celle des concerts que, par ailleurs, tes photos rendent fort agréablement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai retrouvé dans la bibliothèque de mon père un vieux pavé se rapportant uniquement à la Vicomté
      De nombreuses cartes sur papier libre y sont ajoutées et elles sont très intéressantes
      Comme je l'explique à Enitram le résultat de mes photos est un pur hasard

      Supprimer
  14. Si je comprends bien depuis que je consulte ce blog, vous avez plus d'un tour dans votre Loubressac.
    "Le Lot terre des merveilles" ? Vous avez bien raison : Ah Lot, maman, beau ! beau ! (air connu, mais pas des Trilles du Diable).
    Ardèche, Provence, Toscane, sympa, vous avez bon goût.
    Lf.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui plus d'un tour dans ma course en sac
      Le Lot "Villages escarpés aux tuiles brunes, étendues sauvages des Causses, opulence des rivières au pied de falaises impressionnantes, grottes décorées par les premiers hommes..."
      Il semblerait que le Lot souffrait d'un manque de notoriété, face aux autres régions touristiques il s'et vu doté d'un nouveau slogan dont je ne me souviens même pas au moins terre des merveilles on s'en souvenait!!!
      Vous par contre ce n'est pas "dans ma tête y'a rien à faire"
      Il parait que j'ai des goûts de luxe mais j'assume
      Bonne soirée

      Supprimer
  15. La musicothérapie... Je vais m'y mettre pour traiter l'insomnie, mais je crains qu'elle ne soit plus à base de listes de lecture sur l'iPod que de concerts originaux. Quoique... il faudrait bien que je me décide à aller explorer notre maison symphonique.

    On s'en reparle cet automne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour traiter l'insomnie je vous conseillerai plutôt d'écouter des livres audio ou des podcasts
      Du moins pour moi c'est magique je me rendors beaucoup mieux depuis que j'ai adopté cette solution.
      Même si mes nuits sont hachées je dors tout de même davantage la voix me berce
      C'est grâce à Dominique que j'ai découvert cela et je l'en remercierai jamais assez
      Bonne fin de journée

      Supprimer
  16. Comme c'est agréable de prendre quelques instants de vacances en te suivant, Aloïs !
    des vacances musicales qui + est. J'aurais aimé entendre cette improvisation des "trilles du Diable" et ton agacement devant les bustiers m'amuse. Encore heureux que tu n'aies pas repéré de shorts ou de mini-jupes !
    Cela dit, une des musiciennes à tout l'air de s'être peignée avec un pétard :))
    Mal placées dis-tu ? mais tes photos sont impeccables !
    Merci pour le lien très intéressant vers la vicomté de Turenne.
    Vicomté... un mot de + dans mon vocabulaire : merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis contente que ces brefs instant t'aient détendue.
      Ce n'est pas le bustier en soi qui m'agace mais le fait de pénétrer en bustier dans une église c'est tout je suis de la vieille école il faut croire.
      J'étais à un enterrement en début d'après midi j'en suis encore pantoise je dois vraiment être une vieille ringarde mais franchement certains accoutrements me dépassent soit nous sommes en été mais se rendre à un enterrement en robe décolletée perchée sur des talons aiguilles franchement
      Côté masculin ce n'était pas mieux seulement deux hommes portaient une cravate et une vestedont mon voisin qui est un de mes amis auquel j'ai dit "heureusement qu'il y en a un autre habillé comme toi sinon tu aurais pu te demander si tu n'étais pas devenu un vieux c..."
      Le mot vicomté a bercé toute mon enfance tout comme le mot suzerain
      La vicomté de Turenne était unique en son genre
      Bises et douce fin de journée

      Supprimer
  17. Comme quoi il n'y a pas que LA côte surpeuplée pour se dépayser !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LA cote quelle qu'elle soit en saison ce n'est pas trop ma tasse de thé
      Je lui préfère la tranquillité de mon éperon et le dépaysement y est garanti
      Bonne soirée

      Supprimer
  18. je publie là un commentaire laissé sous Anonyme une mauvaise manipulation depuis mon iphone et par mégarde je l'ai supprimé au lieu de le publier
    Je fais donc un copier coller de ce que j'ai récupéré sur ma boîte mail et je prie cette personne de bien vouloir m'excuser

    Bonjour,
    Je vous trouve bien sévère sur les robes à bustier dans les concerts d'église. Il y a bien d'autres sujets vestimentaires sur lesquels s'agacer.... les t-shirts moulant des bouées autour de la taille, des ventres flasques plongeants par dessus les ceintures, les strings sortant des jeans à taille basse, les bretelles de soutien-gorge, les ongles à pailletes etc.... Or,si la femme est jolie, l'épaule dorée (oui le bustier met en valeur le bronzage), la robe élégante, l'hommme qui l'accompagne charmant, je ne boude pas mon plaisir, j'écoute et j'admire, la jeunesse, la beauté, en harmonie avec le lieu. Vous n'assortissez plus gants, sac et chaussures ? vous sortez "en cheveux" désormais, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous

      Tout ce que vous décrivez je m'efforce de ne pas le publier et croyez moi je m'y emploie car si vous saviez l'envie que j'en ai ,et les amies avec lesquelles je fais parfois des sorties photos pourraient témoigner de la quantité de photos prises sur le sujet.
      je ne m'offusque pas de la robe bustier,que je trouve élégante lorsqu'elle est bien portée lors d'un cocktail par exemple (ce qui n'était pas le cas ici car avec les années même avec un soutien gorge sans bretelles la poitrine s'alourdit),par contre je m'offusque d'entrer dans une église en robe bustier.
      Je ne sais pas pour vous mais moi on m'a appris à ne pas entrer les épaules dénudées dans une église et donc quelles que soient les circonstances je respecte cet "apprentissage"
      Eh bien figurez-vous que je suis très classique pour les couleurs de sac et me limite à deux couleurs aussi c'est avec facilité que j'associe gants et sac ou bien je tranche en portant des gants mauve avec un sac noir .Quelle audace!
      Quant à sortir en cheveux comme disait ma grand-mère j'aimerais bien!!
      Il se trouve que luttant depuis quelques années contre une certaine maladie et étant en traitements continus je n'ai plus de cheveux!!!
      Aussi je préfère porter un chapeau sur mon crâne d'oeuf qu'une chevelure comme l'on dit pour ne pas dire perruque,surtout en été cela tient moins chaud
      Je vous souhaite une douce journée

      Supprimer
    2. Eh bien bravo Françoise et merci.
      Il est vraiment dommage que ce commentaire n'est pas paru sur mon blog, la courtoisie dont tu fais part dans ta réponse est tout à ton image.
      Je n'aurais certainement pas su !!
      Je vais dire simplement à cette "personne anonyme" que je lui souhaite de rester longtemps, jeune, beau, bronzé, mince avec une chevelure de Samson qui fait certainement la force de son arrogance et que surtout aucune Dalila chimique ne vienne lui ôter.
      Je ne vais surtout pas comme toi lui souhaiter une douce journée.
      Je t'embrasse Françoise.

      Supprimer
    3. Merci à toi aimable Mireille
      Intelligente et fine comme tu l'es je suis certaine que tu as perçu un peu de la perfide Albion qu'il y avait en moi dans ma réponse!!

      Supprimer
    4. Non non, du tout je n'avais rien perçu !;o)
      J'ai oublié de dire que l'on voyait bien tes liens maintenant.
      Belle nuit

      Supprimer