jeudi 5 décembre 2013

MES REGARDS

Ceindre son cou de cette douce et chaude étole enfin terminée ,au point demandant une attention constante,donnant un peu de fil à retordre


Glisser ses pieds dans ces confortables chaussures de marche citadine,se couvrir de son manteau si léger qu'on ne le sent pas sur les épaules mais si chaud ,ne pas oublier son meilleur ami et profiter de cette délicieuse journée 



qui n'est plus tout à fait automnale mais pas encore hivernale.





C'était un de ces après-midi  qui remuent en nous des joies secrètes, qui nous allument les yeux et versent sur nous un tumultueux bonheur de vivre.
                                                                                           Maupassant






L'air est si beau qu'il parait chatoyant 
Sous les midis profonds et radiants
On dirait qu'il remue en roses de lumière 
                                                                    Emile Verhaeren




Il regarde traîner son manteau semé d’îles,
Et, superbe, à plaisir prodiguant les détours,
S’avance vers la ville aux immenses faubourgs
Où, plein de majesté, comme les patriarches,
Il entre, glorieux, sous la splendeur des arches !




La Ville avec orgueil, du haut des grands quais blancs
Regarde s’avancer ses flots nobles et lents.
Les vieux palais bâtis par les races lointaines
Suspendent sur ses eaux leurs terrasses hautaines.





Les rêveurs éblouis vont voir, les soirs vermeils,
Sur ses flots somptueux descendre les soleils ;

                                                                              Albert Samain Le Fleuve 


50 commentaires:

  1. Oh, quelle nostalgie de Paris!
    J'adore ce genre de chaussures!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends Helena Paris exerce sur nous un je en sais quoi qui fait que lorsqu'on s'en éloigne il nous manque
      Moi aussi j'ai un faible pour ces chaussures un brin masculines ....
      Douce journée

      Supprimer
  2. Tu as de bien jolies chaussures Françoise, j'adoooooooooooooore ! coupe et couleur, le cuir est de belle qualité, tout me plait. Elles doivent être très confortables.
    Quant à Paris, tu as su en montrer toute la noblesse, quand je vois tes photos, cela me fait boum boum dans le coeur...(ah nostalgia lol)
    Bisous Françoise et douce fin de semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais que tu "accrocherais" avec ces chaussures ,je me souviens que comme moi tu aimes les belles chaussures et en prend soin
      Je préfère en avoir peu mais de qualité et je m'amuse toujours à les accessoiriser surtout l'hiver une petite jupe droite ,des collants de laine et hop c'est parti
      Certains accessoirisent leurs vêtements moi ce sont les chaussures que j’accessoirise!
      Et je savais aussi que ces photos te toucheraient,j'avoue que j'ai beaucoup pensé à toi en faisant ce billet

      Plein de bises et douce journée à toi aussi

      Supprimer
  3. Tu sais nous montrer Paris, ton œil est doux et tendre avec ta belle ville.
    Une jolie balade avec toi et tes regards sur les quais de Seine accompagnés par de biens beaux auteurs.
    Tu as vu tu as oublié ton Nikon !
    A moins que ce ne soit le tien !
    Je t'embrasse Françoise.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsqu'on aime une ville on sait la rendre charmeuse aux autres car on en saisit les meilleurs moments ,on la connait et on sait lorsqu'elle se montre sous ses meilleurs atours
      Non non je n'ai pas oublié mon Nikon car moi je suis Canon!!!!
      En fait j'aurais dû garder cette photo pour un autre volet de cette promenade le côté insolite
      Douce journée à toi aussi ,ici nous avons un beau soleil,la porte ouverte à une autre promenade si mon emploi du temps me le permet
      je t'embrasse

      Supprimer
  4. Oh que j'ai hâte de retourner à Paris, surtout avec ce genre de lumière, et déambuler un peu au hasard, simplement en regardant autour de moi. Tes photos sont superbes, la balade classique, mais tellement belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui encore est une belle journée de celles où tu n'as pas envie de t'enfermer.
      Je suppose que lorsque tu viens c'est pour voir une ou deux expos et moins pour déambuler le nez au vent
      Oui cette balade est un grand classique elle est à ma porte en deux minutes je suis sur le pont Alexandre III que je traverse puis je descends sur les berges que je longe jusqu'au Pont Neuf
      Belle journée

      Supprimer
  5. un automne sur les quais... une belle lumière.. chaque prise , un tableau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elfi
      Hélas je ne suis pas artiste peintre,mais j'essaie de peindre avec la lumière selon la définition littérale du mot photographie
      Bonne journée

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci ,c'est la nature qu'il faut féliciter

      Supprimer
  7. Une journée qui donne envie de flâner, de contempler , tu as eu bien raison d'en profiter! les bords de Seine sont une invitation à prendre le temps par une lumière pareille...bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te souviens nous avions fait cette promenade ensemble par une journée très froide mais très ensoleillée
      Oui je préfère ce genre de distraction que celle de mon écran
      Bises
      j'ai vu que tu avais découvert Viber!!

      Supprimer
  8. des souvenirs ...de Paris d'où je suis partie il y a si longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que Paris s'oublie
      Bonne journée

      Supprimer
  9. Je t'imagine très bien, habillée de pied en cape, déambuler tout le long de la Seine en compagnie de tes poètes choisis pour cette promenade...
    Espérons que le soleil montrera le bout de son nez en cette fin de semaine !
    Je refais la balade en sens inverse sur le même quai ! A bientôt.
    Je t'embrasse. Très bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est au retour que j'ai songé à mes poètes en visionnant les photos. le soleil n'a pas été très généreux et la pêche moyenne nous n'avions pas fait assez attention aux horaires de marée
      Mais bon nous allons manger du turbot au prix de la raie à Paris!
      Pour le retour je suis rentrée par le Marais ses ruelles,lanternes...mais comme je ne peux pas encore porter le pied photo je n'ai pas fait de photos de nuit
      je t'embrasse et te souhaite une bonne journée ensoleillée

      Supprimer
  10. Merci...c'est une belle balade, pour les chemins et pour les paroles...
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois on arrive à marier les deux harmonieusement
      Bises

      Supprimer
  11. Question chaussures je crois que j'ai les mêmes dans une autre couleur mais je dois l'avouer, moins flatteuse
    Question photos : flâner sur les berges de la Seine cela me donne envie de relire de vieux polars !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles existent en plusieurs coloris et c'est une légende 100% française!
      Moi je préfère flâner vraiment que lire un polar sauf par temps de pluie peut-être

      Supprimer
  12. J 'aurais bien aimé voir cette étole, mais dis-donc c'est mon Nikon et mon tapis de yoga.
    En plus, tu fais de la publicité pour un magasin japonais !
    Belle promenade avec des couleurs encore douces ; je ne voudrais pas gâcher l'ambiance mais que de gens seuls sur ces quais, je sais, Paris est la ville des célibataires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'était pas terminée lors de notre dernière sortie entre filles
      Cela m'étonne de toi ordonnée et méticuleuse comme tu l'es que tu aies laissé traîner ces objets !
      Oui les couleurs n'étaient pas encore froides comme elles le sont parfois plus en avant dans l'hiver
      je ne sais pas si ce sont de véritables célibataires mais effectivement 51% des habitants sont déclarés comme "célibataires"

      Supprimer
  13. Réponses
    1. PS avec des paraboots aux pieds je suppute !!! mes dernières ont plus de 25 ans, et toujours bon pied, bon oeil !!! ;-) ou ;-( je ne sais

      Supprimer
    2. Non pas du tout en réponse au premier commentaire nous avons eu plusieurs mardis cette semaine

      Pour le second effectivement c'est bien de cela dont il est question mais dis moi tu ne dois pas les mettre souvent les tiennes car ma paire qui date de 25 ans n'a plus beaucoup de semelle et puis à l'époque elles étaient très masculines alors que maintenant il existe une gamme "femmes" qui sont beaucoup plus fines mais de qualité égale
      C'est ma base hivernale que je décline en plusieurs couleurs peu à peu au moment des soldes hop j'en ajoute une paire si je trouve

      Supprimer
  14. Tu sais que j'adore tes flâneries Parisiennes, je me sens gâtée aujourd'hui. Couleurs dorées, froid ensoleillé, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait souvenir d'un petit livre délicieux
      Mais tu le connais certainement
      Bonne soirée

      Supprimer
  15. Avant toi, combien de coudes se sont appuyés sur le parapet ? Combien de rêveurs en eau trouble, penchés sur les remous moirés ? Dans la brume hivernale, tout est fris, tout est doux, suspendu... La passerelle n'est plus qu'un fil de dentelle, la Grand Galerie s'estompe comme un rêve de gloire, la coupole de l'Institut a la grâce friable d'une coquille. Sur la Seine déserte, le courant emporte tes pensées. (extrait d'un livre que tu avais partagé avec moi : 365 bonheurs parisiens).
    Je te suis en pensée, merci pour ce beau partage, une journée idéale où il fait bon se promener à tes côtés, tes images sont splendides.
    L'étole me semble magnifique, tu dois avoir chaud avec !
    Extra ta dernière photo, surprenante même, comme si tu étais devenue invisible subitement, il n'y a plus que l'appareil photo !
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une petite correction, tout est gris, tout est doux...

      Supprimer
    2. Vivement que mes travaux soient terminés et que je puisse de nouveau accéder à mes livres consacrés à Paris
      Merci de me rappeler ce beau passage.Ce petit livre est un bonheur à lui seul.Aujourd'hui était de nouveau une journée idéale mais j'avais beaucoup de travail en retard hélas
      Cette étole est très légère très douce et très chaude elle est en alpaga et mohair
      La dernière a failli m'échapper à un moment je me suis retournée et j'ai vu cet appareil posé c'était trop tentant
      je t'embrasse bonne soirée

      Supprimer
  16. Beaucoup de chance d'arpenter les quais de Seine par une si belle lumière... Tes chaussures rouges ont dû être éblouies !
    Comme le dit si bien Nathanaëlle, elles ont l'air super confortable.
    Tu dis que tu n'as pas beaucoup de chaussures... mais si elles sont toutes comme celles-ci, tu vas pouvoir balader sans craindre d'avoir mal aux pieds.

    Biseeeeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes chaussures rouges connaissent ces quais et ont l'habitude de certaines lumières.J'espère qu'elles ne sont pas blasées surtout!
      Oui elles sont d'un grand confort je peux faire dix kilomètres sans souffrir.
      J'ai un grand défaut j'aime le beau et comme on ne peut pas dépenser deux fois le même argent ...Je préfère privilégier la qualité à la quantité
      Et je m'y retrouve car généralement la qualité est souvent synonyme d'indémodable aussi j'ai des vêtements qui ont plus de dix ans!
      Bisesssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
  17. Une atmosphère que je ne rencontrerai pas cette année.
    ma visite parisienne sera peut être printanière ...
    belle semaine
    M de S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paris se déguste en chaque saison ,je les aime toutes ,chacune a ses charmes
      "Quand Paris s'éveille au mois d'avril
      Quand le soleil revient d'exil
      Quand l'air plus doux berce une jeune romance
      Quand le printemps vraiment commence
      Alors voici qu'aux portes de Paris
      Accourt tout le pays
      Par l'amour ébloui
      Et du Nord jusqu'au Midi
      La France chante et rit
      En avril à Paris."

      Charles Trenet

      Supprimer
  18. Quel plaisir de revoir sous cette belle lumière les quais sur lesquels nous nous étions promenés. De plus tu as fait de cette balade une promenade doublement agréable en lui associant de bien beaux extraits. On sent que tu aimes ta ville et il est vrai que c'est légitime.
    Tes chaussures sont superbes mais je craque aussi pour le magnifique châle que l'on devine dessous. J'aime beaucoup le gris et l'étole a vraiment l'air très moelleuse. Quant au point de tricot, tu as vraiment l'air d'être une experte ! Bravo Françoise pour le bel ouvrage et bravo aussi pour l'idée de la dernière photo qui ne manque pas d'originalité...
    Je t'embrasse et te souhaite un très bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce jour là aussi était béni des dieux comme je dis parfois.
      Oui j'aime Paris et elle me rend bien .Cette étole est très agréable et peut se porter en mode écharpe .
      Au non je ne suis pas experte en tricot ,mais je n'hésite pas à me lancer ce n'est pas très compliqué il suffit d'avoir de bonnes explications et d'être un brin appliquée.
      Ah la dernière photo celle-ci cela m'aurait ennuyée de passer à côté sans la voir!
      Je t'embrasse et te souhaite une agréable semaine

      Supprimer
  19. tu sais bien mettre paris en valeur, j'y retournerais bien m'y promener
    merci pour la balade
    bon week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'était facile je n'ai pas fait grand chose c'est Paris qui a tout fait aidé par une jolie lumière
      Bonne soirée

      Supprimer
  20. Tu n'étais pas la seule à profiter de ces beaux rayons de soleil dans cet endroit mythique pour tous ceux qui n'habitent pas Paris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui ce n'était pas un bonheur égoïste et heureusement en fait que d'autres que moi ont pu eux aussi en profiter

      Supprimer
  21. Joli univers, comme toujours. On y est bien.
    Va voir mon dernier post si tu as le temps, je crois que c'est le plus joli que j'ai jamais mis en ligne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pris le temps d'aller jeter un oeil chez toi et je n'ai pas regretté
      Plein de poésie et de tendresse cela fait du bien par les temps qui courent
      Je te souhaite une douce soirée

      Supprimer
  22. Vraiment, à voir tout cela, j'ai trop envie de retourner quelques jours à Paris.... Merci pour cette douceur.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je comprends votre envie
      Dès que je m'en éloigne quelques jours je suis contente de la retrouver
      Hier je suis rentrée à pied depuis le Boulevard Beaumarchais jusqu'aux Invalides en passant par le Marais Notre-Dame puis longeant la Seine rive gauche je n'arrêtais pas de m'extasier ce n'étaient que bonheurs du jour!!!
      Douce soirée

      Supprimer
  23. Je n'ai pas de mots pour remercier le ciel de Paris de nous avoir réservé un aussi bel accueil la semaine dernière. Certains jours un peu plus brumeux laissaient tout juste pressentir l'hiver tandis que d'autres nous gratifiaient d'un ciel bleu et d'un soleil couchant qui dorait les monuments!
    Un seul point noir aux tableaux, mes pieds! Je n'avais pas emporté de chaussures de sport car nous étions à Paris tout de même, pas dans notre campagne kéote! Je l'ai amèrement regretté car mes mocassins m'ont mené la vie dure!
    Si tes chaussures garantissent de pouvoir marcher à son aise, je vais en acheter chez Manik à Toulouse en janvier. Cela devrait de plus être les soldes!
    Je t'embrasse et te souhaite une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Paris son ciel sa lumière étaient très généreux la semaine passée
      Houlala je te plains avoir mal au pieds pour faire du tourisme il n'y a rien de pire .
      Il y a longtemps que j'ai décidé que je faisais du tourisme et pas un défilé de mode,alors du pratique et du confortable,on arrive de plus en plus souvent à trouver des chaussures confortables qui ne ressemblent pas à des croquenots .
      Et puis tu fais comme moi tu accessoirises tes chaussures et tu verras tu n'auras pas le sentiment de ressembler à un plouc
      je te garantis que mes chaussures te permettent de marcher sans souffrir j'arpente Venise du matin au soir chaussée ainsi et en plus tu n'as pas froid aux pieds et ne crains pas la pluie
      Je t'embrasse et te souhaite un bon retour

      Supprimer