samedi 6 octobre 2012

Au départ je pensais que la photo de la semaine serait celle-ci



Cela ne vous dit peut-être pas grand chose
Très honnêtement moi non plus cela ne me disait pas grand chose avant qu'un photographe très sympathique me dise l'autre jour "Hé vous n'allez tout de même pas rater Bill Cunningham"
"Bill qui?
-Cunnigham ,celui qui a révolutionné la photo de mode
Et puis en ouvrant mon agenda à la page de mardi je vois un grand trait avec inscrit GAVEAU
GAVEAU?
Mais oui cela me revient tout d'un coup le cours d'interprétation public d'art lyrique donné par Ruggero Raimondi
Alors voila ce sera celle-ci la photo de la semaine



Si certains des interprètes ont été quelque peu malmenés ,moi j'étais sur un petit nuage
Près de trois heures à "boire" Ruggero Raimondi,quel moment!
Il est tour à tour baryton-basse bien évidemment ,mais aussi sublime acteur ce qui aide pour les rôles d'opéra,drôle,vivant,abrupt,spontané,bref j'étais et je suis encore sous le charme.
Ce fut d'une rare intensité,il poussait les candidats dans leurs retranchements , les poussait à se dévoiler,à leur grande surprise et stupéfaction.
Il n'était pas toujours tendre ,une s'est entendue dire qu'il fallait qu'elle maigrisse,parfois indiscret aux yeux de certains,mais pour le public ce fut un moment inoubliable,même moi qui n'étais pas très bien placée du moins je n'avais pas un voisinage des plus discrets,(je dois les attirer ce n'est pas possible autrement), après avoir été interrogée sur le fonctionnement d'un appareil photo jamais utilisé
"-Je ne comprends pas on me dit qu'il n'y a pas de carte mémoire
-Ah Madame je ne peux vous dire,si vous n'en avez pas mis effectivement il n'y a pas de carte mémoire et donc vous ne pourrez pas prendre de photo
-Mais je ne sais pas je ne l'ai jamais utilisé
-Et oui Madame c'est bien là le pourquoi du comment
-Le pourquoi du comment?
-Oui Madame, mais vous savez moi je n'y connais pas grande chose dans ces nouvelles technologies,je suis restée au gros appareil comme vous pouvez le voir
-Mon mari n'a pas voulu me prêter le sien alors qu'il restait à la maison il faisait la sieste"
Ben oui cela ne s'invente pas
J'ai failli lui dire de changer de mari!
Mais ce n'était pas fini,je me serais crue à l'école maternelle à l'heure du goûter j'ai eu droit à la briquette de jus de fruits,la paille que l'on sort de son emballage bruyant et les longs gggglooooooppppp qui s'ensuivent.
Mon voisin de gauche et moi avons eu le malheur de nous jeter un regard,heureusement que je n'avais pas mis mes lentilles car c'est certain je les aurais perdues ,nous en avons pleuré de rire!
Enfin cela ne m'a pas empêchée d'apprécier  une délicieuse comtesse anglaise 



interpréter Porgi amor 
"un air de souvenirs très beaux car tu aimes le Comte encore,c'est un air dans lequel on voit  le monde d'une femme qui est amoureuse mais qui ne retrouve plus l'amour de l'autre côté ,tout cela doit sortir de ton âme"



Il y avait deux Suzanne,très pétulantes

" Suzanne c'est un personnage solide,une tête claire,elle sait ce qu'elle aime,un fille pour laquelle on peut dire qu'elle est vraiment vraie,c'est le seul personnage qui soit ainsi dans cet opéra"



 et merveilleuses,celle-ci 


 a été très appréciée dans  Crudel 



Un seul Chérubin 



et un Voi che sapete à la hauteur 




"Il faut vivre,il faut se fatiguer,il faut mourir sur scène,mais il faut donner
Il faut donner au public l'envie de revenir à l'opéra"

 "Aucun rôle n'est à dédaigner. Le chant demande qu'on plonge très loin en soi, et chaque personnage abordé vous ouvre de nouvelles connaissances de vous même. C'est vertigineux. L'opéra, c'est une psychanalyse. On se découvre soi même à travers tous les personnages interprétés; on sort de ses entrailles un nombre incroyable d'inhibitions." Ruggero Raimondi

J'ai trouvé au moment ou j'écris cette page sur You Tube trois vidéos de ces journées à Gaveau ,elles sont un peu longues trente minutes chacune,la prise de son n'est pas des meilleures mais cela donne une bonne idée de ce moment exceptionnel
D'autres vont certainement venir puisque l'auteur en annonce cinq.
N'hésitez pas à bouger le curseur pour trouver les passages intéressants Je n'ai pas tout visionné mais sur la vidéo 1/5,à partir de la dixième minute jusqu'à la seizième cela donne une très bonne idée de l'ambiance de ces journées,ainsi qu'au début de la troisième 
Vidéo 1
Vidéo 2
Vidéo 3

C'était la 
en compagnie d'Amartia et bien d'autres 


64 commentaires:

  1. Quelle chance d'avoir passé ainsi plusieurs heures avec "mon" Scarpia..Paris est inégalable pour la variété des bonheurs artistiques offerts.
    Merci pour les videos. Cela nous permet de participer nous aussi.
    Belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pesté car je ne pouvais assister à davantage de séances à cause de mon emploi du temps.
      Après avoir un peu regardé les vidéos je suis moins furieuse car en fait je me rends compte que la séance à laquelle j'ai assisté était exceptionnelle.
      C'est vrai qu'à Paris nous sommes privilégiés
      Les prochains c'est avec Inva Mula.
      Jeunes Talents nous donne aussi la possibilité d'assister à des concerts de qualité pour une somme raisonnable
      Bon dimanche
      Bises

      Supprimer
  2. enfant et adolescente j'allais à l'opéra une fois par semaine... un billet qui réveille des souvenirs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance
      J'espère que vous en êtes consciente
      Bon dimanche

      Supprimer
  3. Vous avez saisi de fascinants jeux de regard.
    On sent l'intensité des moments, des échanges à travers votre regard et c'est vraiment extraordinaire!
    Bonne fin de semaine.
    Amitiés.
    Miss.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai essayé de faire passer,tant mieux si j'y suis arrivée.
      Merci beaucoup de votre message
      Je vous écris en début de semaine lorsque je saurai un peu ce que je deviens
      Très bon dimanche à vous
      Amitiés sincères

      Supprimer
  4. Tes photos sont superbes , on a l'impression d'être sur la scène avec eux !
    Si l'on partage la passion des livres , nous sommes vraiment aux antipodes dans nos choix musicaux ( voir mon billet d'aujourd'hui) !!!! ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je suis allée voir
      Effectivement
      Du moins ce n'est pas la même époque
      Toi c'est l'opéra de demain!
      Mais tu sais l'opéra parfois aussi cela réveille
      Bon dimanche

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup voir les photographes photographiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi je m'amuse très souvent à les photographier il faudra que je fasse un billet ,j'ai des photos assez amusantes sur le sujet!

      Supprimer
  6. Quel bon moment cela devait être!
    La semaine prochaine nous aurons des répétitions publiques à l'opéra de Tours, voir travailler ainsi les artistes, c'est très instructif!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un moment délicieux
      J'espère pour toi que tu pourras assister à ces répétitions
      Si je m'écoutais je ferais un saut à Tours
      L'an passé je me suis trouvée à Venise lors de la nuit de l'art mes meilleurs moments ont été dans la journée lorsque j'assistais aux répétitions dans les églises
      Bonne journée

      Supprimer
    2. normalement c'est prévu, j'espère qu'il n'y aura pas de changement de dernière minute, la matin répétition de l’orchestre, après-midi piano-voix et mise en scène, le soir scène orchestre, le tout pour Rigoletto.

      Supprimer
    3. Ce devrait être passionnant
      Croisons les doigts

      Supprimer
  7. Tu étais super bien placée pour nous tirer des portraits d'aussi près, et Dieu sait que ce n'est pas facile, la technique des portraits ! Tout aussi difficile l'art lyrique !
    La fille de mon amie Rosy a fait le conservatoire de Toulouse, (soprano), et cela me rappelle quelques souvenirs lorsque nous allions parfois l'écouter chanter !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'étais très bien placée au second rang,les habitués de Gaveau savent qu'il faut fuir le premier rang d'où on ne voit rien
      Très souvent je vais au premier balcon sur la gauche pour voir les mains du pianiste mais là je n'y allais pas pour le pianiste ...
      Oui le portrait très difficile au moindre mouvement nous voila avec une photo floue
      Tu as dû passer de bons moments à écouter la fille de ton amie
      Bon dimanche
      Bisesssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
  8. De grands moments manifestement, je me souviens d'un reportage sur la leçon donnée par Fisher Dieskau, assez rude mais passionnante
    Les photos sont superbes et rendent bien l'effort, la concentration et la joie de chanter
    je vais aller écouter cela tout de suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'était tout à fait le cas parfois rude mais passionnant.
      Hélas mes photos de la comtesse ne sont pas très réussies ,vraiment dommage car son visage était très expressif par rapport au morceau qu'elle interprétait.
      Du reste il faut que je lui envoie les photos,j'avais complètement oublié!
      Bon dimanche

      Supprimer
  9. Oui je t´envie ces moments, aurais aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que cela doit exister à Madrid
      Il faut chercher il y a rarement des publicités de ce genre d'évènements
      Il faut chercher les brèves sur les sites dédiés à la musique
      Bon dimanche

      Supprimer
  10. Merci pour ce joli reportage, il ne manque que le son.
    Bill Cunningham, j'aime sa chronique "On The Street" sur le site du New York Times. Je la regarde régulièrement depuis plusieurs années:
    http://www.nytimes.com/video/2012/07/06/fashion/100000001650637/bill-cunningham-naturals.html
    Tu l'as vu où? Dans la rue à Paris?
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui je ne me suis pas toujours pas penchée sur la fonction vidéo de mon appareil!
      J'ai vu Bill Cunningham dans le jardin des Tuileries lors d'un défilé au cours de la Fashionweek
      Une belle tranche de photos je me suis bien amusée je pense que je ferai un billet sans paroles dans la semaine
      Bises

      Supprimer
  11. Quoi de plus passionnant n'est-ce pas qu'une master class ? et avec quelqu'un de la trempe de Raimondi, cela ne pouvait être que captivant !! quel merveilleux moment tu as dû passer... dont tu rends admirablement compte tant en texte qu'en photo, une façon bien sympathique de nous le faire partager !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des moments où le temps s'arrête où on oublie tout ce qui parfois n'est pas désagréable .
      J'ai eu beaucoup de difficultés à faire un choix tant les photos de Raimondi sont expressives
      Cet homme est fabuleux ,le découvrir ainsi c'était vraiment exceptionnel et rare
      Je n'ose rapporter les subterfuges utilisés et les questions posées pour amener les interprètes là où il le voulait
      Étonnant

      Supprimer
  12. Vous avouerai-je que je connais peu l'opéra sans me faire honnir? Ce n'est pourtant pas manque d'intérêt...

    Je sais, toutefois, apprécier la photo et là, chapeau... qu'auriez-vous fait si vous aviez été bien placée?

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne n'est parfait!!
      Et puis chacun prend son plaisir où il le trouve.
      Juste un petit conseil si un jour vous vouliez en découdre avec l'opéra ce commencez pas par Wagner!!!!
      J'étais bien placée pour ce qui était de prendre les photos mais avec une voisine un peu pénible,et puis c'était l'après-midi ce n'est pas le même public que le soir tout le monde n'a pas la chance comme moi de pouvoir tirer un grand trait sur son agenda un jour de semaine
      Bon dimanche

      Supprimer
  13. Quelle chance tu as eue de pouvoir assiter à ce cours ! Wooooowwwwwaouh ! (oui hormis l'épisode de la dame aux grands sluuuurrrps des packs de jus de fruits, qui devrait changer de mari effectivement ! lol )"Voi que Sapete" ! "LE" grand air de Chérubin ! Si j'aime un air c'est bien celui là ! (parmi tant d'autres) J'ai visionné une vidéo je reviendrai pour les autres.
    Mille mercis pour ce partage Françoise, c'est génial !
    Bisous et bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis consciente,et je peux t'assurer que je ne suis pas prête d'oublier
      Oui le grand air de Chérubin magnifiquement interprété par celui-ci
      Sur la vidéo on peut voir un autre Chérubin qui se tire moins bien de son rôle je trouve
      Comme quoi je me demande si le rôle n'a pas été mis en musique pour les femmes
      Ah les sluuuuurps plus le "rototo de bébé".SI SI !!!!
      Véridique,la totale!
      Bises

      Supprimer
  14. Superbes portraits, si vivants, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont eux qu'il faut féliciter moi j'ai juste appuyé au bon moment
      Bon dimanche

      Supprimer
  15. Quelle chance d'avoir passé un si bon moment en compagnie de Ruggero Raimondi et de partager ce beau mardi ! J'irai écouter et voir ces vidéos que tu nous proposes aujourd'hui. Merci !
    Les expressions des visages des chanteuses en disent déjà beaucoup sur leurs talents lyriques, reste à les écouter maintenant, j'ai hâte...
    Bonne soirée et bon dimanche
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avoue j'ai eu énormément de chance
      Ce serait cette semaine il me serait impossible de me libérer
      Dans sa rudesse Raimondi a immédiatement saisi ceux qui était valables ou non,donc les autres sont restés sur la touche,il coupait très rapidement court lorsqu'il voyait qu'il n'y a avait pas grand chose à en tirer
      Il s'est un peu mis en colère car certains sont arrivés ne connaissant pas leur rôle en entier
      Il leur a demandé ce qu'ils venaient faire là
      Cela a jeté un froid mais je trouve qu'il avait raison
      D'aucuns interprèteront cela comme un comportement de star, je ne le vois pas ainsi,si un jour ces personnes sont appelées à se produire il faudra bien qu'elles connaissent leur rôle de bout en bout
      Bon dimanche
      Bises

      Supprimer
  16. Quoi de plus beau que de partager ces moments là avec cette "voix" magnifique. Comme toi bien que complètement néophyte sur le sujet, il m'arrive car j'aime ça, de regarder ses trop rares passages à la télé et je trouve son jeu d'acteur exceptionnel. Tes photos sont un réel plaisir car tu as si bien su saisir dans ses yeux l'expression du bonheur d'être là. Un petit bémol quant à son intolérance au sujet de la dame enrobée.
    L'épisode de la dame à la brique est plein d'humour et, rassures-toi je les attire aussi. Je trouve que son mari à raison de ne pas sortir avec elle. A mon avis il doit avoir honte.
    Bisous et belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est tout à fait cela son jeu d'acteur est exceptionnel
      Il jour avec ses mains de façon incroyable,mais rien à voir avec "parler avec les mains" ses mains sont un plus,une valeur ajoutée!
      La dame enrobée était fort déplaisante le genre "pousse toi que je m'y mette" mais bon,en fait la remarque lui a été faite pour son "bien" il a expliqué qu'elle ne pouvait pas ainsi être une comtesse crédible.
      Ah la dame à la brique cela me fera un sacré souvenir,je n'en reviens toujours pas!!!
      Bonne soirée

      Supprimer
  17. Bonsoir Françoise. Je te savais douée pour saisir le détail insolite chez des passants, mais je découvre aussi en toi un réel talent de portraitiste. Tes images sont réellement vivantes et très parlantes. Bravo pour ces clichés et pour ton enthousiasme sans oublier le petit côté humoristique dans un épisode dont tu te serais sans doute volontiers passée... ;-)
    Bises à toi et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Oxygène.
      Mes portraits sont parfois cruels.
      Je pense que mes images sont parlantes et vivantes car comme pour les autres photos je suis à la recherche du détail j'agis de même pour les portraits,à la recherche d'une expression,d'un moment,d'une lueur.
      Oui la dame c'était un peu en trop et je suis passée sur l'épisode "je raconte ma vie"!!!
      Bises et bonne soirée

      Supprimer
  18. Ouah! Quel billet fleuve, on se laisse emporter, rouler, on respire, et c'est reparti! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fleuve tranquille non?
      Tiens ma voisine aurait pu avoir un rôle dans ce film!
      Bonne soirée

      Supprimer
  19. Ca devait être un moment extraordinaire et plein de vie. Ah les voisins indésirables, rares sont devenus les lieux où l'on est vraiment tranquille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un moment fabuleux.
      Dans certains cinémas d'art et essai tout de même il me semble que les personnes se comportent mieux
      Es-tu allée voir le dernier Resnais?
      J'aimerais ton sentiment
      Le mien........

      Supprimer
    2. Des problèmes dentaires omniprésents m'ont éloignée des salles obscures, je n'ai pas vu de films récemment. Tu as l'air déçue ? Le Masque et la Plume a été très critique dimanche soir.

      Supprimer
    3. Je te plains beaucoup
      Oui décue
      Je n'ai pas podcasté cet épisode là
      Bonne journée

      Supprimer
  20. Très vivant ce reportage, superbe moment, les Parisiennes ont des privilèges …… c'est agréable de s'y croire aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui nous avons des privilèges les parisiens j'en suis consciente.
      Une des raisons qui font que j'aurais beaucoup de mal à me passer de Paris
      Mais je reconnais que je fais partie des privilégiées parmi les privilégiés
      Bonne soirée

      Supprimer
  21. Des photos qui transmettent toute la passion que ces artistes mettent à pratiquer leur art. Une billet que j'ai vraiment apprécier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet beaucoup de passion chez cet homme.
      Cela fait plaisir à voir il y en a tellement qui boudent leur plaisir
      Bonne soirée

      Supprimer
  22. Bien stimulant.
    Au lieu de dire: "la peste soit de l'avarice et des avaricieux: "La peste soit du verbiage et des fâcheux".
    Sourire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent Sophie!
      Je pense que tu aurais aimé
      C'était de bon niveau
      Bonne soirée

      Supprimer
  23. tu as su capter les moments intenses !! j'aime leurs visages si expressifs ... merci pour ce beau partage !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais le plus dur était d'obtenir une photo nette.Justement ils sont tellement expressifs qu'en mouvement perpétuel.
      Raimondi est un exemple du genre vraiment
      Bonne soirée

      Supprimer
  24. Ciao Françoise, sinceramente Raimondi lo preferisco in Scarpia, nella Tosca (scusa se preciso). Ma penso che devi aver vissuto un buon momento (a parte i vicini "non fotografi", dovevano pur avere "une notice".
    Ti auguro una buona serata domenicale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tosca ce sera peut-être pour l'année prochaine
      Nous avons eu Don Giovanni de Mozart et La Bohème de Puccini les années précédentes
      La photographe cela faisait deux ans qu'elle avait son appareil et ne s'en était jamais servi
      Tu parles d'une photographe!!!!
      Bonne soirée

      Supprimer
  25. Excellent reportage photo.
    J'ai visionné les dix premières minutes (jusqu'aux applaudissements de la salle) de la 1ère vidéo
    c'est excellent! Comme je regrette de ne pas comprendre l'italien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia.
      Je ne parle pas italien mais le comprend assez bien
      Dans le cas présent je n'ai pas été pénalisée j'ai quasi tout compris,cela restait dans le domaine musical et livresque
      Bonne soirée

      Supprimer
  26. Merci pour ce beau reportage et pour les liens. J'ai beaucoup aimé les vidéos.
    Bonne semaine Françoise!

    RépondreSupprimer
  27. Quel personnage vivant et expressif, il est tout entier dedans, ce fut un moment intense sans doute et inutile de parler des voisins -il y a de plus en plus de désobligeance dans certain public qui n'en fait qu'à sa tête-.
    J'en reviens à Ruggiero, le regard perçant, attentif, la bouche qui articule les syllabes, très important pour un chanteur, les mains expressives ponctuant de manière explicite, superbe reportage avec ces étudiantes qui devaient être impressionnées de chanter devant un tel Maitre. Pour retrouver le son captivant, allons visiter les vidéos!
    Belle semaine
    MArtine de Sclos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de trouver un article de Alain Duault écrit l'an passé lors des master classes autour de La Bohème de Puccini.
      Il disait entre autre ceci "Les jeunes chanteurs réunis autour de lui buvaient ses paroles comme la potion magique espérée pour devenir ce dont ils rêvent chacun. Mais, au long des heures, alors qu’on sentait la fatigue les gagner doucement, pour Ruggero Raimondi, au contraire, c’était comme si l’excitation de la transmission rechargeait sans cesse ses batteries ! Tout était dit, repris, répété, obstinément : il ne laissait rien passer, commentait, s’exaltait, se désespérait, reprenait, bousculait, ironisait. Plus qu’une leçon d’opéra, c’était une leçon de vie que donnait ce jeune homme... Tout l’interroge, tout le passionne, tout l’inquiète, et cela lui donne cette permanente avidité de connaître, de comprendre, cette disponibilité aux autres, cette écoute. C’est ce qui a fait le prix de ces passionnantes master classes autour de La Bohème ; c’est aussi ce qui fait comprendre combien essentiel est cet art de la transmission du fond des choses et non des seules apparences, pour que ces jeunes voix puissent devenir des chanteurs, des artistes. C’est si difficile d’être un artiste !…
      Tout est dit
      Bonne semaine

      Supprimer
  28. Tiens! Un de chez nous, dans la video 3/5...il a eu son prix en musique ancienne en juin.
    Encore du travail dans le corps, il est très grand et mince, difficile pour l'expresion, il s'agite...il commence la carrière et a eu la chance d'être auditionné pour cette belle experience, je lui demanderai ce qu'il en a pensé, comment il l'a vécu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous nous le rapporterez?
      C'est amusant
      Bonne soirée

      Supprimer
  29. Je vois que le spectacle était autant sur scène que dans la salle! ton enthousiasme me donne envie de voir les vidéos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le spectacle était surtout sur la scène et c'était merveilleux

      Supprimer