dimanche 31 mars 2013

PÂQUES

Dans mon "pays" à cette période de l'année ,période pascale il n'est pas rare de trouver dans les bonnes boulangeries la Coque de Pâques 
C'est un gâteau que l'on ne trouve qu'à cette période et durant peu de temps
Même si on peut en acheter durant deux ou trois semaines c'est vraiment le gâteau traditionnel de Pâques  ce n'est pas comme pour  la galette des rois que l'on commence à trouver avant Noël 
Je ne vais pas me plaindre de pouvoir acheter ce gâteau en dehors de la fin de semaine pascale surtout lorsque nos enfants étaient petits et que en région parisienne nous n'étions pas en vacances pour Pâques quel bonheur de pouvoir agrémenter nos petits déjeuners de cette "brioche"
Lors de mon dernier séjour mon boulanger en proposait déjà 



Inutile de dire que j'ai succombé 
De retour à Paris j'ai eu envie de me lancer  ,alors que je ne connais pas de personnes qui aient réussi ce gâteau comme ceux que l'on trouve en boulangerie et encore toutes les boulangers ne se lancent pas dans cette aventure et chez  certains cela ressemble davantage à l'étouffe chrétien qu'à la Coque
J'ai cherché sur internet ,j'ai trouvé plusieurs recettes et j'ai concocté la mienne
Alors tout d'abord il n'est pas envisageable de préparer ce gâteau le matin pour le déjeuner du même jour qu'on se le dise 
Il faut de la PATIENCE
Et il faut de l'huile de coude ou un bon robot
On commencera par faire un sirop en faisant fondre dans 60 g de bon beurre 65 g de sucre auxquels on ajoutera un bâton de vanille coupé et gratté une bonne cuillerée  de fleur d'oranger et deux de rhum
On délaiera délicatement dans un peu d'eau tiède de la levure de boulanger la dose nécessaire pour 400 g de farine
Dans le bol du robot  avec l'accessoire à pétrin on mettra donc la farine ,la levure délayée une pincée de gros sel .
Puis on ajoutera 3 œufs
On mettra en marche le robot pour deux ou trois minutes
Puis on ajoutera le sirop à peine tiède et on remettra le robot en marche pour je dirai une bonne trentaine de minutes 
La pâte doit être souple et élastique on en fera une boule que l'on mettra dans un torchon fariné et dans une corbeille en osier
A ce stade je glisse la corbeille dans le four que j'aurai pris le soin de réchauffer un tout petit peu 
Je préchauffe à 50 degrés pendant une dizaine de minutes et l'éteins environ cinq minutes avant d'y mettre la corbeille
Lorsque la pâte a doublé de volume j'en chasse l'air en la pétrissant de nouveau à la main cette fois
Je forme encore une fois une boule que je dépose sur la plaque à pâtisserie du four ,j
e crée un turban afin que la boule ne s'étale pas trop   et je l'oublie une douzaine d'heures
Avant de l'enfourner pour une cuisson  de 35 minutes à 180 degrés je la dore à l'œuf et lorsque le dessus commence à être coloré je dépose un papier cuisson pour la protéger 
Et voilà 


Je ne vous montrerai pas une tranche de celle que je viens de sortir du four




 car je vais la glisser dans nos bagages de cette fin de semaine pascale que nous passerons en Anjou mais celle faite la semaine passée ,



moi non plus je ne suis pas arrivée à obtenir le côté aérien mais je m'en rapproche assez ,quoi qu'il en soit le goût est bien le même 
Pour rester dans un esprit "pascal"  
 la semaine passée  veille des Rameaux



 c'était le baptême des cloches de Notre Dame 



J'ai fait une petite video 




Il y avait foule


 chacun attendait à sa façon







 et avait sa manière d'en garder un souvenir 












58 commentaires:

  1. En effet une patience d'Ange, mais quel beau résultat ! Regardez cette merveilleuse coque dorée, on a envie de la caresser, de la humer ...
    Comme d'habitude très "fan" de ton oeil parmi la foule, même ce joli anneau à l'émeraude, n'a pas échappé à ton regard ! Bravo
    Joyeuses Pâques
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très amusant je viens de faire une recherche concernant ce gâteau et j'ai trouvé aussi le mot patience pour sa confection.
      Epier les gens m'a bien divertie je me rends compte que j'aime beaucoup cela alors que l'on me dit tout le temps que je ne suis pas curieuse!
      Bonne fin de journée
      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. Voilà tous nos sens réjouis Aloïs! Odeur, goût, tintements de cloches, la vue n'est pas en reste, merci.
    Excellente journée, et bon appétit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si un jour j'étais privée de la vue je serais très malheureuse
      Oh Colo,génial je n'avais pas songé aux sens que je mettais en éveil ,mais toi oui
      Merci et bonne fin de journée

      Supprimer
  3. elle a l'air sympathique cette coque! Ici en touraine, c'est le pâté de Pâques, aux oeufs, qui est à l’honneur, mais je préférerai une version dessert!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme toi je préfère et de loin cette version sucrée pourtant je n'ai pas "le bec sucré" comme on dit
      Bonne fin de journée

      Supprimer
  4. Les Russes aussi font une jolie brioche à Pâques
    ta coque est superbe ! je pense qu'elle doit être délicieuse avec un thé russe aux 7 agrumes!
    je te souhaite de très belles fêtes de Pâques
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ils font la Koulitch elle est un peu plus riche que celle-ci et puis on y ajoute des raisins secs
      AH le célèbre mélange du P des T décliné maintenant avec différents thés.J'ai été contente de le trouver sur une base de thé vert japonais depuis quelques temps je ne consomme plus que du thé vert et pour le matin surtout pas parfumé afin de pouvoir savourer le côté soit minéral soit végétal selon le thé choisi
      Très belle fin de journée
      Je t'embrasse

      Supprimer
  5. D'où est que tu es? En Catalogne on fait pour le jour de Pâque la "mona" pour le filleul, qui d'abord était comme cette coque et en plus il y a de nombreuses coques pour differentes occasions, St Jean jeudi gras, St Pierre...
    Bonne Pâque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis du Lot dans le sud-ouest.
      Oui c'est vrai que la coque ressemble un peu à la mona ,dans la coque il y a davantage d’œufs et moins de beurre et puis il n'y a pas de fruits confits.
      En France on ne fête pas le Jeudi Gras ,mais plutôt le Mardi Gras veille du mercredi des Cendres .
      En Picardie on fêtait le Jeudi Gras autrefois les enfants allaient de porte en porte en chantant
      "Jeudi jeudyou est arrivé, les écoliers sont décidés
      Mettez de l'argent dans nos mains et des œufs dans nos paniers
      nous prierons Dieu pour la maison
      bénédiction !"

      Bonne fin de journée

      Supprimer
  6. j'ai l'impression que le mystère de la réussite c'est ....le four du boulanger non ?
    En tout cas aérien ou pas je goûterais bien celui là il a l'air à point

    Très bonnes fêtes de Pâques pleines d'amis et de délices

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui peut-être bien tu as raison
      Apparemment l'édredon favoriserait aussi la chose!
      J'avais mis un peu trop de rhum à mon goût c'était dommage mais on commence à se rapprocher de plus en plus de celle des bons boulangers

      Pas de délices la faculté s’étant chargée de me nourrir avant j'étais gavée voire écoeurée!
      Je vais me rattraper maintenant et je vais aller découvrir la fabrique de chocolats de Ducasse

      Bonne fin de journée

      Supprimer
  7. Miam miam, cette pâte ressemble beaucoup à notre Colomba Pasquale et ta coque me donne autant envie que celle de ton boulanger.
    Affairement, événement, Notre Dame à l'air de bien gérer tout de même.
    Des cloches neuves c'est bien mais, même si je crois qu'il en reste une ancienne le père Victor et son Quasimodo doivent en pleurer de nostalgie.
    Bon WE de Pâques en Anjou.
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais je pense que tous les gâteaux de Pâques se ressemblent un peu à quelque chose près.
      La Colomba est je crois un peu plus riche et un peu plus sucrée.
      Oui tu as raison Notre Dame ......Cela fait réfléchir tout cela du reste ,il y des choses qui m'échappent ,entre certains voeux et certains évènements.

      Oui ce n'est pas la querelle des clochers mais des cloches ,soit disant que les anciennes ne valaient pas un clou
      Encore quelque chose qui me dépasse 2 millions d'euros même si c'est à travers des dons pour de nouvelles cloches...
      Le WE fut glacial il faisait six degrés dans la maison lorsque nous sommes arrivés!!
      J'espère que tu as passé un bon WE
      Je t'embrasse affectueusement

      Supprimer
  8. À défaut de l'odeur de la coque sortant du four (hummmmm!) merci d'avoir transmis la mélodie des cloches.
    Bises et bon séjour en Anjou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu pourrais devenir accro de l'odeur de la coque ,une odeur très particulière reconnaissable entre mille
      Je t'embrasse et te souhaite une bonne semaine

      Supprimer
  9. Je cherche, mais nous n'avons pas de gâteau pascal... Le jambon à l'ananas comme plat principal, avec des pommes de terre bouillies, mais je subodore que cela a plus à voir avec la tradition anglo-saxonne qu'avec notre atavisme français. Autrement, pour le dessert, ce sont les oeufs de Pâques qui ont la vedette. J'ai d'ailleurs fait une entorse à mon régime sans caféine dès ce matin en mangeant un peu de chocolat, ce qui a pour moi l'effet d'un puissant anti-dépresseur.

    Votre coque aurait probablement eu moins d'effets secondaires, mais Paris tout comme l'Anjou sont un peu loin pour l'instant.

    Bonne semaine parisienne après cette escapade angevine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai moi aussi cherché et je n'ai rien trouvé comme gâteau de Pâques chez vous .
      J'ai trouvé cette explication concernant le jambon "On raconte d'ailleurs que c'est sans doute pour des raisons pratiques que le jambon a pris cette place d'honneur à notre table de Pâques. Comme le temps de Pâques coïncide avec la période de dégel de notre blanc pays d'hiver, les charcutiers ont pris, il y a longtemps, l'habitude de fumer au printemps le porc qui avait été gardé congelé depuis l'arrivée de l'hiver."
      Elle vaut ce qu'elle vaut.
      Un régime sans caféine? et pourquoi?
      Vous m'étonnerez toujours,arrêtez donc de tout supprimer et faites vous un peu plaisir de temps en temps
      C'est certain ma coque n'ayant point de caféine elle n'aurait pas eu le même effet quoique...
      Se faire plaisir est aussi un bon anti-dépresseur
      La semaine va être encore de celles dont je me passerais c'est ainsi la vie n'est pas un long fleuve tranquille
      Bonne semaine à vous aussi

      Supprimer
    2. Étant donné la pauvreté, pendant longtemps, de la population canadienne d'origine française, je doute que l'on ait gardé du porc congelé longtemps... Quand on faisait boucherie, expression consacrée pour désigner la mise à mort du cochon, c'était avant la période des congés de Noël et du jour de l'an et le porc était aussitôt transformé en tourtière, ragoût de pattes et autres boudins.

      Je vérifierai auprès de mes tantes, car c'est depuis leur récit de fabrication des saucisses et du boudin que je ne peux plus en manger...

      Quant aux «interdictions autour de la caféine, très chère, elles s'imposent d'elles-mêmes puisque mon intolérance fait en sorte que je ne dors pas 24 heures d'affilée, ce qui n'est pas l'idéal pour affronter ensuite ma horde d'étudiants qui ne supportent pas la moindre remarque.

      On se reparle bientôt

      Supprimer
  10. Quand la gourmandise nous donne des ailes!! tu nous donnes envie d'essayer mais on a déjà la saveur du regard!
    Joyeuses fêtes de Pâques et merci pour les cloches, Paris est venu jusqu'ici grâce à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le genre de gâteau que tu es capable de réussir et en ce qui me concerne ce n'est pas un poisson d'avril si tu vois ce que je veux dire
      Bonne journée

      Supprimer
  11. Hummmmm ta coque est appetissante, même sous sa forme de pête crue !
    Merci pour cette petite vidéo du son des cloches de Notre-Dame. J'adore entendre le son des cloches,il y a quelque chose qui me met en joie, je ne sais l'expliquer, mais j'aime ! Bel événement que ce baptème des nouvelles cloches.
    Très belles Fêtes de Pâques, Françoise
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que l'on en trouve à Aurillac c'est une production très localisée
      Moi aussi j'aime beaucoup entendre le son des cloches ce dont je profite à Venise et dans mon village
      C'est aussi un peu un messager lorsque sonne le glas on s'interroge "tiens qui est décédé " cela reste un lien net villageois
      Très bon dimanche
      Bises

      Supprimer
  12. La coque ? D'où vient ce nom ? En tout cas te voilà partie pour une prochaine vraie réussite ! Celle-ci me conviendrait bien déjà !
    Les cloches qui sont parties de Villedieu jusqu'à Notre-Dame, je les entends grâce à toi aujourd'hui ! Une belle façon de fêter Pâques !
    Ici, les cloches n'arriveront que mercredi, étant donné que la principale intéressée a un agenda très chargé en ce temps pascal...
    Joyeuses Pâques !!!
    Je t'embrasse
    PS: j'en ai profité pour revoir ton méli-mélo !!! Sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais absolument pas d'où vient ce nom j'ai fait des recherches je n'ai pas rien trouvé.
      j'ai seulement trouvé une variante pour la recette
      Pour les cloches je n'étais pas au bon endroit car elles sont dans la tour sud et je m'étais installée à côté de la tour nord!
      Ah les stars c'est certain il faut gérer leur agenda
      Nos enfants n'étaient pas contents car je n'avais joué la cloche!!
      Bonne fin de journée
      Je t'embrasse

      Supprimer
  13. De "pâte" crue, pardon pour la faute de frappe oops...

    RépondreSupprimer
  14. Réponses
    1. Toi tu es trop bonne et trop indulgente
      Bises

      Supprimer
  15. Je suis sûre que le tien est encore plus beau, car tu n'y met pas tout le genre de produits pour le faire gonfler encore et encore. À chaque fois que j'achète du pain et que je regarde la quantité de produits qu'on y met, quand il suffit bien de la farine, de l'eau et de la levure, je perds tout l'appétit!
    Joyeuses et douces Pâques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non j'y mets uniquement de la levure de boulanger bio et beaucoup d'huile de coude
      Je te rejoins faisant mon pain je confirme de la bonne farine de l'eau de source du sel non raffiné et voila ,je fais moi même mon levain
      Je vais plus loin que toi ,les rares fois où j'achète du pain je me dis "franchement il faut se forcer pour fabriquer de telles cochonneries"
      Et là je reste polie mais je pense autre chose!
      Bonne fin de journée je t'embrasse

      Supprimer
  16. extra les instantanés ... et le son de ces cloches fabriquées à Villedieu-les Poëles
    La brioche paquaude, c'est délicieux en effet ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'elles sont fabriquées en France mais aussi le prix .....
      Mais bon on n'allait pas s'adresser aux Chinois tout de même

      Supprimer
  17. La coque, la coquille de l'oeuf!!!! Mais c'est bien sûr!!!!

    RépondreSupprimer
  18. Fine cuisinière
    Fine pâtissière
    Fine boulangère

    Tu pétris la brioche à la coque
    Tandis que Notre-Dame résonne
    De ses nouvelles cloches
    A toute volée, elles carillonnent

    Je me doutais bien que tu ne louperais pas cet instant magnifique...
    Perdue au milieu de la foule,
    Tu attends... en photographiant les gens qui attendent...
    Et bientôt tu nous offres...
    Le sons des cloches !

    Merci !

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gymnopédies de lettres

      Aux flammes de mes mots j’allume des mirages
      Que je plonge parfois dans l’encre d’un soleil
      Dont mes doigts impatients fouillent le bouscueil
      Jusqu’à briser l’émail de mes riches images.

      Des cristaux de saphir au cœur des coquillages
      Colorent mes cahiers d’une larme de miel
      Que je verse en fusion sur tous les arcs-en ciel
      Qu’une plume d’or pur brode sur les rivages.

      Des ficelles de soie affriolent mes temples
      Où se mêlent les rois et les pas d’hirondelles
      Qu’un immortel gardien souvent cite en exemples.

      La poésie est l’art d’effacer les silences
      Entre un croquis criblé de fines étincelles
      Et les sanglots fanés des cordes de potences.

      Francis Etienne Sicard, Lettres de soie rouge

      Je trouve que cela te qualifie assez bien
      Bisessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
    2. ... Soleil et arc-en-ciel...
      Je les ai croisés l'autre semaine...
      Mais était-ce un mirage ?

      Merci pour ce beau poème !

      Supprimer
  19. Hummm qu'elle a l'air appétissante cette brioche pascale ! je note cette recette, tu me tentes... merci pour le son de ces cloches sonnant à toute volée, on croit y être...
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ton appareil qui identique au mien tu devrais la réussir
      Bises

      Supprimer
  20. Elle est bien belle ta coque !! Pas de doute c'est quercynois et j'ai découvert cela en même temps que j'ai découvert Alter !! QUant au baptême, cela devait être joyeux... super reportage photo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pensais pas que la coque soit allée jusqu'à Gourdon ,à Martel on n'en trouve pas alors qu'on en trouve à Gignac et à Floirac
      A Beaulieu qui est à 10 kilomètres il n'y en a pas

      Supprimer
    2. Peut-être que le boulanger gourdonnais qui la faisait était originaire de Martel !! va savoir... je ne sais s'il y en a encore, ce dont je te parle date de la fin des années 70... elles étaient fort bonnes d'ailleurs et très semblables à celle que tu as confectionnée

      Supprimer
    3. Depuis je me suis améliorée et cela devient vraiment la coque de Pâques il faut que je force un peu le sirop et j'y serai quasi arrivée
      Je vais pouvoir en vendre sur les marchés!

      Supprimer
  21. Les traditions se perdent ?
    À lire ton billet, non, il y avait une foule diverse à Notre Dame: un homme aux cheveux cheveux gris lisant un article sportif, une canne et sa propriétaire mais aussi une jeune femme à l' iPhone et au fin cigare, des pros (journalistes) et des amateurs……
    Les rameaux et les branches de laurier ou de buis sont présentes
    Pâques fleure bon aussi les brioches mais pour les réussir il faut être douée..
    Grâce à ton billet, je suis rassurée certaines choses perdurent et c'est très bien ainsi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec moi tu ne risques pas que les traditions se perdent .Oui il y avait de tout monde à Notre Dame,hier encore en fin de journée des gens s'étaient rassemblés et chantaient ils avaient installé un piano il y avait une joueuse de flûte traversière c'était beau et courageux dans ce froid
      Mais non il ne faut pas être douée pour réussir la brioche il faut être patiente et quand je vois comment tu prépares la salade d'oranges j'atteste que tu es patiente et bien plus que moi.
      Oui c'est bien que les bonnes choses perdurent
      Bonne soirée

      Supprimer
  22. Jolis instants de gourmandises et d'émotions... J'adore les cloches!
    Joyeuse fête
    M de Sclos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'aime beaucoup les cloches ,je suis heureuse de les retrouver lorsque j'arrive dans mon village entendre l'angélus matin et soir c'est du bonheur
      Bonne soirée

      Supprimer
  23. Bonsoir,
    belle idée de montrer des détails d'une baguette. Je vous souhaite un joyeux Pâques sinon les jours des fêtes sont presque passées.

    Bonne soirée
    Dieter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Dieter
      Ces fêtes sont passées sans que j'aie le temps de dire ouf!
      je n'aime pas Noël mais j'aime bien Pâques
      Bonne soirée

      Supprimer
  24. merci pour les cloches...et la coque !

    RépondreSupprimer
  25. Oi , vi seu blog na lista do blog "International Directory Blogspot"
    vim conhecer e já estou te seguindo,vem seguir o meu também.

    Receba com todo amor o meu selinho!

    Beijinhux, Marie.

    algodaotaodoce.blogspot.com.br

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue ici
      Je vous rendrai visite un de ces jours
      A bientôt

      Supprimer
  26. Coucou Françoise. (je retape un commentaire, le précédent ayant disparu suite à une erreur de manipulation.)
    Je te disais que je ne suis pas sûre d'avoir la patience de réaliser cette brioche mais que les images et la description m'ont mis l'eau à la bouche :-)
    J'ai aussi beaucoup aimé les instants photographiés autour de Notre Dame. Tu as vraiment un don pour saisir les attitudes et on sent à travers tes clichés ton intérêt pour les gens. J'aime aussi la tendresse qui émane de cette main posée sur la canne... C'est émouvant.
    Bon week-end à toi Françoise. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te connais peu mais suffisamment pour confirmer je ne suis pas certaine que cette recette soit pour toi!!!!
      Mais j'ai une petite idée

      Oui effectivement généralement je fais attention aux gens ,ceux que je côtoie régulièrement et ceux que je croise lors de mes balades le moindre détail me saute au visage je vois certaines choses que d'autres ne voient pas mais aussi bien le bon que le mauvais
      Bonne soirée
      Je t'embrasse

      Supprimer
  27. Ta brioche a l'air apétissante! Pour le reste, oui, il y a encore des fidèles à l'église. A Pâques, c'était plein à craquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pâques reste une des fêtes carillonnées des plus suivies.Les gens vont encore faire leurs pâques ce qui est moins vrai pour Noël
      Pas mauvaise ma brioche j'avoue
      bonne soirée

      Supprimer