jeudi 20 juin 2013

ALLONS VOIR SI LA ROSE

Il est le parrain de notre aîné ,je suis la marraine de leur dernier.Trente cinq ans d'une amitié sans faille ,trente cinq ans de fous rires,de services rendus,de dîners presque hebdomadaires,d'escapades communes à Hoëdic sur leur île,dans notre Lot,trente cinq ans de baptêmes, communions,mariages mais aussi enterrements il avait effectué le trajet jusque dans  notre Lot pour accompagner  sous l'herbe verte celui qu'on appelait GrandPierre .
Il est aujourd'hui grand-père et se fait appeler GrandPhi par ses petits-enfants, un peu en souvenir de mon père .
Ces derniers mois un même combat n'a fait que renforcer notre amitié.
GrandPhi a une passion:les roses.



Depuis quelques années il s'est lancé dans la création de roses  en amateur 
Et comme tout ce qu'il fait,il ne le fait pas à moitié .
Lorsque je dis qu'il ne fait pas les choses à moitié ,tous ses rosiers sont  répertoriés




 et il a même fait un plan quasi à l'échelle de son jardin.Certainement un peu de l'ingénieur des Travaux Publics qui ressort!!



J'ai décidé de faire un album photo que j'offrirai à chacun de ses enfants ,ce sera une belle leçon de choses pour ses petits-enfants .
C'est avec un grand plaisir que je vous fais partager quelques unes des planches qui auraient pu illustrer notre livre de Leçons de Choses .

Ajouter une légende

Ici aussi il faut un papa et une maman
Il faut donc commencer par prélever les étamines du rosier papa ,GrandPhi a récupéré de vieilles boîtes de film photo  pour les récolter chacune portant le nom du rosier .



Pour ce il faut choisir des boutons encore fermés



 ,laissant espérer qu'un bourdon ne sera pas déjà venu faire sa pollinisation .
Une fois cette opération terminée on attendra quelques jours que le pollen arrive à maturité.
Ensuite  vient le choix de la rose mère ,



là aussi on va ôter les étamines à l'aide de fins ciseaux ,



  mais on ne les conservera pas c'est juste par précaution afin d'éviter la pollinisation directe .
Bien maintenant qui va-t-on marier avec qui?
GrandPhi aime bien unir les contraires ,il trace un tableau à double entrée




 et recopie les noms des" rosiers papas " d'un côté et "des rosiers mamans" de l'autre et puis selon son inspiration une petite croix viendra figurer le futur bébé.
On prépare tout le matériel  dont on aura besoin



 pinceaux (un pour chaque hybridation afin de ne pas mélanger les pollens),compresses pour encapuchonner ,étiquettes ...



Vient alors la délicate opération ,



celle de déposer le pollen,



puis on recouvre du morceau de gaze découpé



 puis on étiquette.



Maintenant il n'y a plus qu'à attendre que Dame Nature oeuvre afin d'obtenir un cynorhodon 
Alors on pourra récolter les graines,semer............et quelques années plus tard admirer cette belle rose



 ou bien celle-ci



 qui porte mon nom 

56 commentaires:

  1. un travail d'amateur au plus beau sens de ce terme souvent galvaudé celui qui aime ce qu'il fait et qui le fait bien... TA rose est d'une rare beauté la délicatesse du rose au bord des pétales à un côté émouvant.
    merci pour ce "reportage" sur la naissance d'une rose.
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Josette je dirai un travail d'artiste presque ,car comme tu le dis le mot amateur est tellement galvaudé.
      Je trouve effectivement ma rose très belle hélas pour elle la lumière n'était pas des plus belles ce jour là,elle est d'une grande délicatesse tout comme l'attention de mon ami
      L'autre rose porte le nom de jeune fille de la mère( et ses soeurs) de GrandPhi:les soeurs B....
      Elle est plus lourde je l'aime beaucoup aussi
      Douce journée

      Supprimer
  2. quel travail! une bien belle passion!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait cela une passion
      Son épouse dit "c'est fou comme cela le passionne"
      Bonne journée

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Moi aussi et je vois les roses avec un autre oeil maintenant,certaines que je trouvais quelconques me charment
      Bonne journée

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Un amoureux passionné
      Douce journée

      Supprimer
  5. Ingénieur de roses! Peut-on imaginer plus belle activité? Plus poétique aussi?

    Grand merci pour ces explications illustrées...j'ai cherché un poème de circonstance, mais rien trouvé de très original.
    Belle soirée, parfumée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ingénieur des roses!!
      C'est drôle car il est tout aussi capable de t'expliquer le fonctionnement des pales d'un hélicoptère il a son brevet de pilote que de créer ces merveilles.
      Tu verrais son parc c'est magnifique des rosiers qui grimpent dans des arbres qui ont plus de cent ans c'est magnifique ,hélas cette année le printemps est pourri et mes photos ne sont pas représentatives .
      J'ai croisé l'autre jour un livre de poèmes sur les jardins impossible de le retrouver
      Douce journée

      Supprimer
  6. Un ami, c'est déjà infiniment précieux.Et si en plus il aime les roses...
    L' amoureux des roses colore de poésie cette longue amitié, et patient comme il faut l'être pour " qu'un papa et une maman" donnent de si beau fruits , il récolte et partage ce qu'il a si bien contribué à créer.
    La rose qui t'est dédiée est très belle...et point d'orgue : qui aime les roses aime la VIE!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un ami un vrai c'est précieux et c'est dans les coups durs que l'on reconnait ses amis lui a fait partie de ceux-la je n'en dirai pas autant de certains qui se prétendaient amis....
      Comme disait une de mes amies décédée hélas "les amis ce n'est pas fait que pour lever le coude c'est surtout fait pour se tenir les coudes"
      C'est drôle car on ne peut pas dire qu'il soit des plus patients je me souviens d'une traversée La Trinité Hoëdic le moteur de son bateau est tombé en panne ,je me suis mise aux abris car les courgettes achetées au marché un peu plus tôt volaient ...
      Oui il aime la vie ,il va subir une très grave intervention dans quelques jours je croise les doigts pour lui il a marié son dernier fils il y a un mois il ne pensait pas tenir jusque là,alors....
      Bonne journe

      Supprimer
  7. Déjà, lorsque nous parlions cuisine, nous nous étions dit que Blogger devrait bien ajouter la dimension olfactive à son interface. Ici, c'est vraiment la seule chose qui manque, mais cela laisse place à l'imagination pour entrevoir et humer celle qui est encore à venir et que Mallarmé nomme l'absente de tout bouquet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je dis souvent qu'internet a encore des progrès à faire afin de nous faire profiter de toutes les sensations olfactives
      "A quoi bon la merveille de transposer un fait de nature en sa presque disparition vibratoire selon le jeu de la parole, cependant; si ce n'est pour qu'en émane, sans la gêne d'un proche ou concret rappel, la notion pure.

      Je dis: une fleur! et, hors de l'oubli où ma voix relègue aucun contour, en tant que quelque chose d'autre que les calices sus, musicalement se lève, idée même et suave, l'absente de tous bouquets."
      Crise de vers
      rappel de crise de nerfs pour moi!!!!
      Bon dimanche


      Supprimer
  8. Créateur de roses !!! Une belle passion !!!
    Ta rose, qui porte ton nom est d'une délicatesse à faire frémir les libellules !!!
    C'est la première fois que je vois réaliser ce miracle en gros plan !!!
    Très beau billet, de saison !!! Bravo !!!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il aurait pu faire partie des ROSATI comme eux il aime les femmes,les roses et le vin
      Du reste une de ses créations sent le sauvignon et il dit qu'il n'y a qu'à lui que cela pouvait arriver
      Je dois dire que j'aime beaucoup ma rose elle me fait songer à certains dessins de Meissen
      Bon dimanche
      Bises

      Supprimer
  9. Avoir une rose qui porte ton nom est un superbe cadeau d'amitié. En regardant ces photos , j'imagine la beauté du geste dans sa précision et je pense que ce n'est certainement pas un travail d'amateur! mais tu ne nous as pas dit le nombre de nouvelles hybridations sorti de la baguette magique de ce magicien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je reconnais ce cadeau à sa juste valeur.Oui il faut être très précis l'à peu près n'a pas sa place ici.
      je pense qu'il doit avoir réussi plus d'une vingtaine d'hybridations à ce jour dont il a greffé quelques unes

      Supprimer
  10. "Ici aussi il faut un papa et une maman" : Navrant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous
      Et oui vous pouvez prendre tous les livres de botanique à la rubrique hybridation vous pourrez lire ceci

      "Pour créer une variété de rose, il faut tout d’abord choisir deux rosiers de variétés différentes :
      -le pied mère ou "porteur" qui portera les graines
      -le pied père ou "pollinisateur" qui apportera son pollen. "

      je vous ferai remarquer ma neutralité dans mon "ici aussi il faut un papa et une maman" je n'ai fait que transcrire un slogan beaucoup entendu ces derniers temps slogan sur lequel je ne pense pas m'être exprimée et j'aurais souhaité que vous aussi gardiez cette neutralité,ces pages ne sont ni politiques ni engagées,elles représentent un certain art de vivre et savoir vivre que je vous demanderai de bien vouloir respecter.
      Je vous souhaite une très bonne journée

      Supprimer
    2. Je crois que c'est le principe même de la reproduction.
      Il n'empêche que j'ai dans mon jardin des actinidias qui doivent tous avoir le même "sexe" car ils ne portent aucun fruit , ces kiwis sont superbes malgré tout.

      Supprimer
  11. Un véritable travail d'artiste et une belle passion.
    Ta rose est une merveille, quel bonheur de savoir qu'elle porte ton nom et quelle délicate attention, une grande marque d'amitié !
    Je t'embrasse
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. O mois des floraisons mois des métamorphoses
      Mai qui fut sans nuage...
      Je n’oublierai jamais les lilas ni les roses...
      Aragon

      "On ne connaît personne sinon par l’amitié."
      Saint Augustin

      je t'embrasse

      Supprimer
  12. Passionnant ! merci Françoise pour ce très chouette "reportage" ! si le mot n'était pas si dévoyé on pourrait parler de dilettante, amateur passionné... son plan si détaillé me fait penser aux tenues de livres ou de comptes de mon beau-père qui était aussi précis et rigoureux... mazette quelle chance d'avoir une rose dédiée ! en as-tu un pied au moins dans ton jardin ? bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la définition que donne le petit Larousse du dilettante correspond bien à ce que fait et à ce qu'est Grandphi:"Personne qui s'adonne à une occupation, à un art en amateur, pour son seul plaisir."
      point de commercialisation ici
      Non je n'ai pas encore ce rosier dans mon jardin
      Il vient de le greffer j'en aurai un dans un an ou deux je pense
      Mais chaque fois qu'il vient dîner il arrive avec une rose de mon rosier
      Bises

      Supprimer
  13. Bravo pour cette amitié de très longue date, qui vaut à lui seul toutes les roses du monde !

    J'aime beaucoup ton billet aux doux parfums de roses, aux coloris délicats... et que dire de la dernière, cette "jaunette" qui rosit timidement du bout de ses pétales épanouis : elle est magnifique.
    Je vais donc essayer d'imaginer le doux parfum de "Françoise" ! (ou Aloïs ?)


    Ton ami, passionné de roses, se serait sûrement très bien entendu avec mon beau père, en son temps chef jardinier à la Malmaison, qui avait contribué à l'entretien et l'embellissement de la roseraie de l'Impératrice.

    J'ai trouvé un lien qui va peut-être t'intéresser : CLIQUE ICI

    A quand ses prochaines "inventions" ?

    Biseeeeeeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai connu GrandPhi lorsque j'ai connu mon mari ils étaient étudiants ensemble.Le courant est immédiatement passé ainsi qu'avec celle qui est devenue sa femme.
      Cette rose a un parfum très délicat mais que j'ai du mal à définir je réalise que je ne lui ai pas demandé à partir de quels rosiers il l'avait créée.
      Ton beau-père a travaillé dans le sillage de Gravereaux alors car c'est à lui qu'il a été fait appel en 1910 lorsqu'il a été décidé d'installer une collection de roses du Premier Empire au Domaine de Malmaison c'est à lui aussi que l'on doit Bagatelle
      Il ne se passe pas une année sans que GrandPhi se rende à Bagatelle
      Eh bien maintenant ce sera l'année prochaine pour les prochaines inventions

      je ris je viens de cliquer sur le lien que tu m'as donné clique sur celui que je feuillette depuis pas mal de jour......C'est le même auteur !!!

      Bisesssssssssssssssssssssssssssssssssss

      Supprimer
    2. Et bien, y'a de la lecture dans nos liens !!!!

      Rebiseeeeeeeeees !

      Supprimer
  14. De la rigueur, de la patience, beaucoup de patience, c'est sans doute cela la passion.
    Une réelle marque d'amitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " On a plus perdu, quand on a perdu sa passion que quand on s'est perdu dans sa passion. "
      Kierkegaard
      Un ami comme j'en souhaite à tout un chacun

      Supprimer
  15. Quelle jolie passion !
    c'est tout un art et en même temps un peu de magie se cache derrière ce long travail!
    je suis émerveillée par les gens qui créent de si jolies choses et par tous ces passionnés qui oeuvrent en silence
    merci de ce délicieux partage
    moi je n'ai pas besoin du parfum je préfère le rêver
    belle journée
    bises
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une jolie et douce passion
      "La passion est encore ce qui aide le mieux à vivre."Zola
      GrandPhi fait effectivement partie de ceux qui font de belles choses sans bruit sans "accourez,venez voir" .
      Peu de gens qui ont été invités à sa table sont au courant de cette passion ils dînent au milieu de roses sans pensant qu'elles ont eu pour créateur Meilland ,André Eve ,Delbard.....
      Rêver le parfum quelle douce expression je la note et me permettrait de l'employer de temps en temps
      Douce journée pluvieuse hélas mauvais pour les roses
      Bises

      Supprimer
  16. Magnifique passion, je suis en total admiration devant des personnes qui nous offrent de si belles roses
    Merci pour ce somptueux partage
    Douce journée
    Cordialement
    Floralie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une passion douce,délicate,reposante je la préfère nettement à celle qui animent ceux passant comme des débiles mentaux en faisant ronfler le moteur sous mes fenêtres lotoises, juchés sur leur quad ou autre moto
      Douce journée à vous aussi

      Supprimer
  17. Zéphirine Drouhin... (et non Drouin comme c'est écrit, mais je me suis demandé un instant si la rose en question pouvait avoir un rapport avec les cars Drouin et leur modèle Zéphyr...), Ghislaine de Féligonde... Voici des noms bien désuets. Et charmants au demeurant.
    On imagine Gabin dans le Jardinier d'Argenteuil, cultivant ses roses tout en fabriquant des faux billets :))
    Bonne fin de semaine,
    Lili

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut sortir un peu de Nantes mon ami,moi Zéphyr me fait davantage penser à une belle fuselée .
      Je ris car mon jardinier à moi s'occupe de gestion de patrimoine,je vais lui demander si il verse dans la fausse monnaie, qui sait?
      L'autre jour en réponse à un article que je lui avais parvenir écrit par son filleul sur les paradis fiscaux il m'a répondu qu'il y avait des paradis fiscaux car il y a avait des enfers fiscaux....
      Quoi qu'il en soit il ne fabrique pas de fausses fleurs et ce sont de vrais rosiers qu'il arrose par comme Trenet
      "Il habitait La Varenne, dans un pavillon avec un jardin plein de fleurs artificielles qu’il arrosait"
      JC Brialy

      Supprimer
    2. Si cette "belle fuselée" est la Lincoln Zephyr du Capitaine Haddock, elle nous ramène... à Saint-Nazaire (page 54 des 7 boules). On n'en sort pas !

      Supprimer
  18. Merci de nous avoir présenté ta rose. Elle est si délicate, frêle, le soleil est rentré dans ses pétales...
    Je comprends ton admiration pour cet ami et ce bel hommage que tu lui rends.
    Agréable fin de semaine pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans me vanter je pense pouvoir dire que cet ami et moi avons une admiration mutuelle et surtout une amitié sincère et profonde
      Quant à ma rose.......
      Très douce journée

      Supprimer
  19. J'arrive un peu tard... mais je suis restée scotchée! Magnifique reportage, guidé par le savoir-faire, l'amitié et la passion qui anime Grandphi!
    Une rose à son nom: c'est la gloire, mais c'est surtout un témoignage touchant...
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut tard que jamais!!!
      c'est une complicité de plus de trente cinq ans qui a beaucoup guidé mes pensées
      Ce témoignage est e,core une fois le résultat d'une véritable amitié
      Bonne journée

      Supprimer
  20. Que de patience et de passion il faut pour faire naître une rose !
    Bravo à toi pour ce magnifique reportage sur une passion hors nome et bravo à Grandphi pour son savoir-faire. C'est un artiste des fleurs et je trouve ça formidable.
    Ta rose est très belle mais sa vraie beauté réside surtout dans le geste de celui qui l'a créée et lui a donné ton nom en cadeau. C'est très émouvant.
    Je t'embrasse Françoise. Merci à toi et à Grandphi pour ce très beau partage d'un art et d'une passion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut beaucoup de patience pour certaines choses il en a beaucoup comme rester des heures à pêcher le bar dont il nous régale tout l'hiver
      Je ne suis jamais arrivée à le couper aussi fin que lui en carpaccio il est translucide tellement il est tranché fin.
      Il est comme moi il ne supporte pas les choses faites à moitié
      Dans son atelier chaque outil a sa place ;dessiné sur le mur,les chapardeurs sont immédiatement démasqués!
      Un art,une passion,une grande amitié
      Je t'embrasse bonne journée

      Supprimer
  21. En balade cette semaine je découvre ton billet seulement aujourd'hui et suis très heureuse de ne pas l'avoir raté car il est tout en sensibilité et me parle de tant de choses qui résonnent en moi.
    La beauté d'une longue amitié d'abord, celle qui est faite de deux vies parallèles mais si souvent tressées ensemble par les joies et les peines des uns et des autres. Plus le temps passe, plus ces amitiés nous sont précieuses. La passion de ton ami pour les roses me touchent aussi infiniment car ce qu'il fait en créant de nouvelles espèces, c'est de l'art bien sûr, mais c'est aussi donner de son temps et de son savoir pour le monde qui nous survivra. Avoir une rose à son nom et donné par un ami, c'est un don d'éternité, pas seulement d'amitié.
    Le métier initial de ton ami me touche aussi, mais c'est là tout personnel. C'était aussi celui de mon papa qui n'en finit pas de me manquer.
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as eu du beau temps pour ta balade
      ici ce n'est pas encore l'été ,cela devient pénible....
      Deux vies parallèles mais très proches avec nos,us et coutumes comme dîner ensemble chaque fois qu'ils rentrent de leur île au menu poisson si la pêche a été bonne et systématique kouign amann de chez Riguidel lui fourni le kouign amann moi la marmelade d'oranges .Je suis considérée par leurs enfants comme une tante de plus et suis toujours au courant en premier des futures naissances,mariages.....
      Il est malheureusement atteint d'une grave maladie ,ses enfants se penchent toujours vers moi pour décrypter certaines choses
      Quatre générations d'ingénieur TP ,lui étant le troisième
      Son papa et le tien étaient je pense du même âge
      Je t'embrasse bien fort
      Bonne semaine

      Supprimer
  22. C'est sublime de voir tout ça. Merci, j'ai appris plein de choses. Et je reste émerveillée par la vie des roses.
    Et une rose porte votre nom ? Alors là, .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai pensé même si c'est très personnel que cela pouvait être partagé que c'était un moment rare et un témoignage d'amitié plus que particulier
      J'avoue être très touchée de cette attention,vraiment

      Supprimer
  23. Superbe ton billet et bien intéressant.

    RépondreSupprimer
  24. Et moi qui pensais que les nouvelles roses s'obtiennent en greffant les rosiers !
    Grâce à ton impeccable reportage, je découvre ici un savoir-faire tout bien expliqué et illustré par tes superbes photos.
    Quelle patience et quel résultat magnifique !
    Ta rose est divinement belle.
    Je vous souhaite, à ton ami GranPhi et toi, une belle et longue collaboration pour le plus grand émerveillement des jeunes générations.
    Bises attendries par le parfum de douce amitié qui émane de ton billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas du tout la greffe sert à multiplier une variété mais non à sa création
      Les variétés sont mieux fixées et il y a moins de risques de dégénérescence.
      Je suis certaine que notre amitié "fera " des petits ,nos enfants bien que n'étant pas du même âge s'entendent très bien,je sers de grand -mère parfois en gardant ses petits enfants comme lors du mariage d'un de leurs enfants il y a peu c'es à moi qu'un de ses fils qui est mon filleul à confié la garde de son petit Baptiste tout en surveillant Augustin qui dormait dans sa poussette durant la messe.J'ai joué aux petites voitures!!!
      C'est une douce et véritable amitié
      Je t'embrasse

      Supprimer
  25. Que dire, sinon, bravo pour l'avenir des roses, bravo pour l'amoureux qui les cultive !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous et bienvenue ici
      Bonne soirée

      Supprimer
  26. Que dire après tant de commentaires... bravo l'artiste... les artistes : toi pour le reportage mais surtout lui... c'est si beau de prendre le temps de créer .

    RépondreSupprimer
  27. Superbe, magique, passionnant !! Vraiment une belle activité et tu en as fait un article génial. Bravo !!!

    RépondreSupprimer
  28. il est de ta famille de cœur et c'est un beau cadeau que tu lui fais en créant cet album ....

    RépondreSupprimer