lundi 17 janvier 2011

ET MAINTENANT?



Au vu de tous les commentaires que vous avez laissé je me dois de vous répondre,sans tarder.
Je ne voudrais pas" faire ma coquette".
Faire comme ces stars qui minaudent  qui pour tester leur popularité et se rassurer font leurs adieux puis reviennent.
Avec un scénario bien huilé,bien au point
"Je m'en vais"
"Non vous ne voulez pas?"
"Bon alors je vais revenir"
Jouer au chat et à la souris.
Cela faisait un moment que je m'interrogeais sur ce phénomène qu'est un blog.
Bien sûr comme tout le monde,pour qui?,pour quoi?,pourquoi?

Soyons honnêtes ce n'est pas vraiment pour les autres,vous en conviendrez que l'on crée un blog,mais pour soi.
Si on pousse un peu la réflexion on peut y voir un certain narcissisme,là à mon sens cela devient dangereux .
Il n'y a pas d'aspiration morale dans cette démarche ,mais une autocontemplation,une suffisance à la limite de l'indécence.
Le narcissique vit dans un monde de miroirs où chaque chose est une image de soi,chaque amour une représentation du MOI .
Ce n'est pas moi qui dit cela vous trouverez cette explication chez beaucoup de philosophes.
On s'aime,on s'admire,on se regarde faire,écrire et on s'en satisfait .

Lorsque je me suis lancée dans cette aventure bientôt deux ans,c'était purement thérapeutique.
J'ai toujours aimé communiquer.
Une maladie banale, mais handicapante fait que je ne peux plus tenir un crayon.
Je vous rassure j'arrive encore à remplir un chèque!
Je m'étais rendu compte que je ne savais plus écrire,faisais des fautes d'orthographe,cherchais mes mots.
J'ai donc pensé que tenir un blog pouvait être une façon de continuer à écrire.
Vous voyez nous y revenons,pour soi.
Vous n'allez pas me croire je n'avais même pas saisi que par le biais des commentaires laissés sur tel ou tel blog on pouvait "promouvoir" son blog!!
J'allais sur certains mais très peu,j'allais beaucoup ici ,j'aimais bien son art de vivre,je ne sais même pas si je laissais des commentaires.
Elle est "en pause",et  me manque.
Et puis un jour j'ai eu un commentaire,puis deux .
Comment?
Le mystère et la magie de ce diable qu'est la blogosphère.
Alors j'ai commencé à me prendre au jeu.Ces premiers commentaires qui ont tout changé  ils venaient de  là,et puis aussi de.
Et ainsi de suite, c'était parti.Aller toujours plus loin,essayer de se dépasser,mettre la barre un peu plus haut.
Du narcissisme.
Des amitiés se sont tissées plus ou moins fortes,mais toujours sincères,des rencontres fabuleuses comme je le lui disais ,passées,à venir.
Des échanges qui se font naturellement,spontanément car nous avons les mêmes aspirations.
Le bouche à oreille a fonctionné et vous avez été de plus en plus  nombreux,vous êtes de plus en nombreux.
J'ai été propulsée dans un univers dont je ne veux pas,je suis régulièrement sollicitée par courriel pour des liens commerciaux encore hier une proposition de partenariat avec une société de produits naturels.
Tout cela fait réfléchir.
Non je ne veux pas,je veux garder son âme à ce blog.
La spontanéité,rien d'obligé.Que tout se fasse naturellement .
Rester celle que je suis,avec mes qualités et mes défauts qui font que c'est pour cela que vous venez ici.
Mais je vous l'avoue j'ai eu un grand moment de lassitude et de découragement.
Je rentrais de faire des photos vous vous en seriez douté ,j'avais voulu "bien faire" en utilisant un autre mode d'enregistrement de mes photos,première déception ce satané appareil qui me dit qu'il n'accepte pas ce mode!
Et pas moyen de revenir en arrière.Déjà je voyais  ces photos  inexploitables,alors que je les supposais assez bonnes je l'avoue en toute modestie!!!!
Quand quelque chose me contrarie,mon réflexe une bonne tasse de thé et puis on voit venir.
Et voilà que j'en renverse une partie sur mon ordinateur,et tout à coup le noir.
Le trou noir pour moi.
Tout cela ajouté à une semaine un peu dure,il n'en fallait pas plus.
Mon ordinateur est en réanimation,sous oxygène à l'aide de mon sèche-cheveux à raison de quelques séances par jour.
La faculté dit qu'il faut être patient qu'il devrait s'en remettre.
Mais que faire de toutes ces photos ,de ces moments auxquels je prends un énorme plaisir, de toutes ces découvertes ?
Vous en faire profiter je crois .
Il faisait une  douce journée  dimanche à Paris,délicieuse.
Le soleil magnifiait les bas-reliefs du fronton de Saint -Sulpice








Nous avons eu le privilège de visiter la chapelle des mourants qui généralement est  fermée.








Une merveille




L'église était comble pour le concert,à la sortie les cloches sonnaient à toute volée comme pour une fête carillonnée.
La fontaine ne voulait plus jouer  avec moi mais je lui ai quand même volé ceci.





54 commentaires:

  1. C'est drôle Françoise, cet après midi, en revenant du petit Musée Dupuytren, je suis allée devant l'église St Sulpice, j'ai regardé la belle tour refaite à neuf et j'ai pensé à toi, vrai de vrai...

    Je me souviens qu'au début de mon blog, j'avais mis dessus un petit logiciel pour connaître les gens qui venaient sur mon blog, le nombre la localisation... Et puis j'ai très vite retiré ce truc, je ne voulais pas "narcisser" mon travail, depuis, je suis plus libre, vient qui veut, laisse un commentaire qui me réjouit toujours car ça fait partie du partage, j'aime bien ça.

    J'écris pour moi bien sûr, mais c'est vraiment agréable d'avoir des compagnons de route, je me dis, je ne suis pas seule avec le monde, des gens ma parlent, apprécient ce que je peux dire et ça me rend gaie, en fait ça m'encourage à poursuivre tout simplement, j'aime bien écrire, mais j'aime bien aussi qu'on me lise, qu'on discute, que l'émotion passe, car elle passe vraiment pour moi aussi, j'aime bien ces rencontres avec des inconnus qui sont aussi touchés par mes mots.

    Jamais je n'accepterai de liens commerciaux...

    Chère Françoise, il faut d'abord se satisfaire de faire ce que l'on a envie de faire, si l'on rencontre des amis, il faut s'en réjouir tout simplement.

    C'est comme ça que je fais, je veux que tout soit simple, ne pas faire la coquette comme tu dis, rester soi-même, surtout.

    Reste toi même, comme tu le fais je pense, et continuons ensemble à explorer le monde des idées.

    Merci Françoise à bientôt de te lire.

    Bises du soir.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. N'épiloguons pas sur ce moment de flottement qui t'appartient et qui peut-être reviendra un jour, pour repartir ensuite... un blog fait partie de la vie de celui qui le tient, il en subit les aleas, les joies , les enthousismes et les dégouts... oui c'est peut-être narcissique de tenir un blog, mais c'est aussi surtout beaucoup de partages et là cela devient magique... partage de la beauté à travers des photos comme les tiennes de Saint-Sulpice, partage d'émotions à la lecture de certains textes, à l'écoute de certaines musiques, plaisir des mots à écrire et à lire... en fait c'est beaucoup plus complexe qu'un simple jeu narcissique, un blog... et quelle joie de te voir repartie avec l'envie de ces partages...

    RépondreSupprimer
  4. Narcissique ? Je me retrouve dans chacun des commentaires que je viens de lire, mais aussi,bien sûr, dans l'article que tu as écrit. Et pour cause... moi aussi je suis en plein questionnement, j'ai même pensé le fermer sans autre forme de procès, ce blog. Et puis aujourd'hui un nouvel article...

    Peut-être faut-il changer le rythme, et surtout surtout, garder la liberté : de dire ou de taire, de publier ou pas sans avoir à justifier. Pas plus que toi (je doute que parmi tes lecteurs on trouve quelqu'un qui ait une opinion autre) je n'apprécie l'esprit commerçant, je fuis les blogs qui affichent des publicités, pas plus que toi je n'avais compris le "marketing" qui consiste à laisser des messages pour avoir des visites chez soi. C'est cela aussi qui lasse, tu as raison.
    Et comme Danielle, j'ai retiré toute forme de compteurs. Ca libère l'esprit :-))

    Et ce qui peut être lassant aussi, c'est "l"obligation de performance", ne pas décevoir, mettre la barre toujours plus haut.

    Prends le temps, rien ne presse. Et tes pauses éventuelles nous donneront l'occasion de nous repencher sur tes anciens articles, que peut-être nous n'avons pas vus.

    A bientôt Françoise

    RépondreSupprimer
  5. Danielle tu es allée au petit musée des horreurs?
    Comment as-tu trouvé la tour?
    Je suis d'accord avec toi bien que l'on écrive pour soi c'est agréable d'avoir des compagnons de route.
    Il doit y avoir quelque chose chez moi qui coince,(un peu névrosée peut-être) avoir du mal à reconnaître le plaisir de savoir qu'on est lue.
    Pourquoi cela me gêne?
    J'aimerais bien que tu me le dises

    RépondreSupprimer
  6. Sacha je pense que toutes un jour ou l'autre nous nous sommes interrogées sur le pourquoi des blogs,leur intérêt,futilité....
    En ce qui me concerne heureusement que le ridicule ne tue pas il y a longtemps que je serais morte!!!

    RépondreSupprimer
  7. Catherine qui n'a pas connu un moment de flottement?
    Oui le blog est magique mais il a aussi un côté diabolique à mon sens et finalement je prends le risque de brûler en enfer!!!
    Toi même tu t'es interrogée ,posé ces questions.
    Tu l'as dit c'est compliqué la raison qui nous pousse à créer un blog aussi je pense que finalement il vaut mieux ne pas réfléchir,ne pas se poser de question et faire ce que l'on a envie de faire

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Odile je pense que tu as bien résumé le fond de ma pensée.
    Mais surtout un blog à mon sens doit être spontané,pas d'obligation à ceci ou cela envers quoi que ce soit ou qui que ce soit
    Merci

    RépondreSupprimer
  10. La perte de photos est vécue comme une amputation pour une passionnée. J’imagine aisément votre désarroi.

    Il m’arrive souvent de retourner deux fois, trois fois dans des lieux déjà photographiés pour refaire des images. La lumière est différente, les sensations aussi, le plaisir toujours aussi intense. Le résultat est souvent meilleur car je sais, j’ai déjà l’image en tête.



    Si je devais recommencer ma vie, je n’y voudrais rien changer ; seulement j’ouvrirais un peu plus grand les yeux.

    Jules Renard

    RépondreSupprimer
  11. Je suis passée à Saint-Sulpice dimanche, j'ai pensé à toi, tu avais dit que nous en reparlerai, sans savoir que tu y étais sûrement .. à la même heure j'étais du côté du Louvre avec la même lumière. Quant au blog, je sais pourquoi je l'ai fait, je joue quelquefois avec l'idée d'arrêter, mais si je tiens encore c'est qu'il correspond à quelque chose. Je ne soupçonnais pas non plus tout ce monde commercial autour, pour les livres c'est envahissant, j'ai appris à faire un tri sévère.

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai, peut-être, q'un blog, sert à se faire plaisir à sois-même. mais quel plaisir de partager.

    Je n'aurais jamais pensé par moi-même à faire un blog si ce n'est une copine Canadienne vivant à Londres, qui ne m'aurais *poussée* à le faire. Je ne savais même pas que cela existait.

    J'aime bien vos réflexions.

    Si vous décidez vraiment d'arrêter ce blog. sachez que j'ai eu beaucoup de plaisir à vous lire et voir vos photos même si je ne mettais pas toujours un commentaire. Je vous souhaite bonne chance.

    RépondreSupprimer
  13. Je crois que tu as raison , Françoise , il faut écouter son instinct et ne surtout pas analyser le pourquoi des choses, au moins en ce qui concerne nos blogs... juste être attentives à nos ressentis , ne rien s'imposer pour en tirer juste du plaisir celui de publier des choses que nous avons aimées, celui de voir nos ressentis compris et partagés, cela suffit amplement...

    RépondreSupprimer
  14. J'aime bien l'analyse que tu fais du "pourquoi un blog ?"
    Je pense effectivement que c'est d'abord pour soi, avec son histoire, ce que l'on est ou ce que l'on voudrait être...
    Moi, j'ai lancé mon blog pour "prolonger" le journal intime de ma mère après son décès,...
    C'est ce que j'avais appelé "un journal des temps modernes"...
    En tout cas, c'est un plaisir de te retrouver.
    Bisous.
    Norma

    RépondreSupprimer
  15. Nathalie qui a le blog Ovar m'a dit un jour que la blogosphère c'est le lavoir de nos grand-mères..Je trouve qu'elle a raison.C'est un papotage qui peut être insignifiant ou enrichissant, un échange, de bons conseils, des découvertes...ça grouille, ça fourmille...c'est la vie...J'en ai dit quelques mots à Catherine mais je me suis retrouvée à la fois à la retraite et à la campagne...isolée....et ce blog est une fenêtre...j'y puise de l'énergie, des idées de lecture, des idées de visites, de la poésie, de l'humour...il m'aide à aller de l'avant en bonne compagnie...tout simplement...

    RépondreSupprimer
  16. Oui Françoise je suis allée au Musée des horreurs comme tu dis, un drôle d'endroit que je ne connaissais pas, j'y suis allée en éclaireuse pour mon frère qui est peintre (il habite Avignon)et voudrait y venir faire des croquis...

    La tour de Saint Sulpice est magnifique, je n'ai pas eu le temps d'aller revoir le combat de l'ange de Delacroix, j'attends que tu en parles...

    Je ne sais pas Françoise pourquoi le plaisir du partage te gêne, il faut prendre cela avec beaucoup de légèreté, tu aimes écrire ? faire des photos ? les amis aiment te suivre ? Pourquoi bouder ce plaisir,surtout reste comme tu es, dans la grande simplicité, la sincérité et la sagesse :-)))

    A tout bientôt de te lire.

    Bises du matin

    RépondreSupprimer
  17. Voilà !! c'est ça les blogs, tout simplement ! Danielle qui pense à toi en passant devant St Sulpice. Et AIfelle aussi. Et qu'on cesse de nous mettre la pression en disant que c'est obligatoirement narcissique. On (en tout cas notre génération) ne sait pas qu'on se donne à voir, on écrit pour se faire plaisir, mais là, qu'y-a-til à redire ?? un blog est un coeur qu'on fait battre pour soi et qu'on offre en partage, là c'est Sacha qui le dit. Nos motivations sont d'avoir, par ce blog, une motivation : sinon, on accumule photos, impressions, écrits qui tournent en rond, et on se lasse. Le blog ça ouvre l'oeil, ça rend plus attentif à ce qui nous entoure, pour ensuite le partager. Egoïsme ? si on veut mais un égoïsme dont l'objectif est le partage, moi j'appelle ça "charité bien ordonnée commence par soi-même". Quant à la liberté de le tenir, de chercher ou non des contacts, de jouer ou non à "passe-moi la rhubarbe", quant à ceux qu'on a envie de lire ou de zapper, quant à nos opinions, elle est et doit rester entière. Et les amitiés que l'on noue sont, elles aussi, simplement spontanées. C'est justement tout l'intérêt de ces rencontres, leur caractère improbable et pourtant rendu possible. Le blog, lavoir de nos grands-mères, c'est pas merveilleux ça !
    En tout cas, ton coup de blues valait la peine, rien que pour le plaisir de lire les commentaires qu'il a suscités ! Pas étonnant ensuite qu'on ait envie de se rencontrer. Mais que cela ne devienne JAMAIS une corvée, une obligation. Cela dénaturerait le caractère vaporeux, léger, profond aussi parfoisparce qu'on est en confiance, de nos échanges. Pas de marchandage, pas de compétition, pas de chantage. On vient te voir parce qu'on aime tes photos, tes montages, tes impressions suggérées et dont on sait que tu les as soignées pour nous les présenter. C'est important tout ça !

    RépondreSupprimer
  18. Michelaise, comme tu as raison, c'est exactement ça aussi un blog, trouver la confiance, quel plaisir de ne pas parler dans le désert...

    Mes amis soyons gais/tristes mais sincères, parlons, faisons des images, partageons...

    Bonne journée à tous, merci Françoise.

    RépondreSupprimer
  19. Prendre son temps...
    J'arrive maintenant et que vois-je?
    "Et maintenant ?"
    "Que vais-je faire, de tout ce temps que sera ma vie...?" Une chanson...
    Tu fais ce que tu veux, tu n'as pas à te justifier, en aucune manière...
    Liberté d'expression chérie, est et sera encore notre devise...
    Tes photos sont belles et tu nous en fais profiter, alors la vie est belle!!!!
    Dis, tu nous parleras du concert à Saint Sulpice ?????
    Bonne journée
    A bientôt
    PS : Léna c'est ma marraine de blog, je te l'ai déjà dis elle me manque terriblement alors, tu ne vas pas l'imiter, ah non!!!!!

    RépondreSupprimer
  20. Ton message et tous les commentaires apportent bien un éclairage sur les raisons de créer et faire vivre un blog .
    Après une interruption de 6 mois et ces mêmes remarques , j'ai recommencer et en voici les raisons .
    J'ai beaucoup aimé les rencontres réelles ou virtuelles avec des personnes généreuses , talentueuses et tolérantes .J'ai découvert , et ce n'est pas fini , une imagination créative qui me fascine .
    J'ai accepté très modestement mes manques (ils sont nombreux), et je continue avec ce que je suis sincèrement ,sans faux-semblant .
    Si cela plaît tant mieux , si non cela ne me gène plus .
    C'est une fenêtre sur les autres avec leur réalité heureuse ou moins .
    Le blog est le reflet de la vie et non , un autre mirage .
    Bon soyons plus léger . Je suis ravie de savoir ton ordinateur en réanimation et que l'aventure continue .

    RépondreSupprimer
  21. Alors maintenant ? maintenant j'ai envie de me dire que je continuerai - si bien sûr vous m'en donnez la possibilité - à venir autour du puits. De ma campagne, isolée par la maladie, je continue à respirer un peu de l'air de Paris, avec de très belles photos, et des textes appropriés. Et maintenant, je respecterais les décisions, des unes, des autres. Comme vous vous m'acceptez avec ce que je suis, avec un univers différent, avec des billets campagnards. Je vous dis à bien vite et comme souvent Merci pour ce regard posé. Notre chère liberté.... Je me permets de vous embrasser Françoise.

    RépondreSupprimer
  22. Et bien aujourd'hui,
    On peut dire, sans souci :
    Y'a d'la lecture...
    Autour du puits !

    J'aime bien l'esprit qui règne sur ton blog, les commentaires, tous différents, sont autant d'échanges, d'un bout à l'autre de la France. (cf. Danielle, Sacha, Catherine, Odile, Cleia, Norma... etc...)

    Fait bien sécher ton ordi...
    Mon mari, qui s'y connaît un peu en ordi, pense que tes photos, si elles sont sur ton disque dur, peuvent être récupérées... en mettant tout simplement ton disque dur sur un autre micro... !

    Peut-être l'occasion de changer, et d'en avoir un bien plus beau !

    As-tu essayé ?

    Sinon, j'aime le concept de faire un blog photos pour le partage... Cela me motive pour aller à la chasse photos. Dommage de les laisser dormir dans un tiroir, même si elles sont bien au chaud.

    Tu sais si bien nous écrire des billets sympa, avec de jolis montages (qui doivent te prendre du temps)...
    Je pense qu'il ne faut pas se prendre la tête... et faire tranquillement ses p'tits billets, : y't-il du mal à se faire plaisir ?
    Et si vraiment tu as besoin d'une pause, je suis sûre que dans quelques temps, tu reviendras avec encore plein de bonnes idées !

    Je te souhaite bon courage...
    Et dis toi que toutes les photos qui sont sur ton blog, au moins celles-là, tu peux les récupérer !

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeee

    RépondreSupprimer
  23. Bravo! Je vais faire un copié-collé et garder ce que tu as écrit! C'est tellement bien raconté!
    Merci pour ces magnifiques photos! Ce serait dommage de ne pas les partager!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  24. Sacha il faut croire que la vie a été trop douce avec moi et que c'est pour cela que je m'inflige certaines choses et que j'aime bien faire compliqué alors que je pourrais faire simple
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Cleia,merci et bienvenue.
    Je suis allée du côté de chez vous et je pense que vous pouvez comprendre mon angoisse.
    Trois mis de photos perdues à raison de trois à quatre cents par semaine.
    Je vais moi aussi plusieurs fois au mêmes endroits puisque nous savons bien que la lumière n'est jamais la même,nous ne sommes jamais la même et donc voyons les lieux chaque fois de façon différente comme parfois aussi nous ne voyons rien.

    S'il n'y a pas d'émotion, s'il n'y a pas un choc, si on ne réagit pas à la sensibilité, on ne doit pas prendre de photo. C'est la photo qui nous prend.

    Henri Cartier-Bresson

    RépondreSupprimer
  26. Aifelle je suis resté à Saint -Sulpice de 15h30 à 19 heures!!
    Nous aurions pu nous y croiser
    La lumière était très belle en effet.

    RépondreSupprimer
  27. Merci beaucoup Béatrice,je crois que vous avez résumé l'essentiel on se fait plaisir et à priori on fait plaisir à ceux qui viennent sur notre blog car personne ne les y force,donc c'est qu'ils en ont envie!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  28. Oui Catherine,comme dirait un de mes meilleurs amis ,c'est un peu plus compliqué que cela parfois hélas,tu le sais bien!

    RépondreSupprimer
  29. Merci Norma,je suis sauvée
    Dis moi cela se soigne mon cas?
    Rassure moi
    Ceci dit au point où j'en suis....
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  30. Merci Celadon,tu m'as bien fait rire avec le lavoir des grands-mères.
    L'image est excellente!
    Je ne me vois pas dans notre maison du Lot l'hiver,et pourtant j'y ai passé toute mon enfance aussi je comprends ce que les blogs peuvent t'apporter.
    Bonne soirée
    PS je suis allée sur Boulouris.org j'ai retrouvé la plage dont je te parlais et ils n'ont pas démoli le "kiosque"avec un peu de chance ils n'ont pas arraché tous les pins!

    RépondreSupprimer
  31. Danielle le Combat de l'ange c'est une horreur à photographier soit c'est bonjour tristesse soit c'est trop lumineux,mais je ne m'avoue pas encore vaincue!
    Je pense que c'est le fait que ce soit peint à l'huile et à la cire la cire doit faire miroir quand il y a du soleil

    RépondreSupprimer
  32. Coup de blues,interrogations justifiées ou non fondées ou non,prise de tête tout ce que tu veux....
    Je vais te dire blog et photos,photos et blog,je tourne en rond. Je fais des photos en pensant au blog et le blog pour certaines photos.
    Comme j'aimerais exprimer ce que je pense aussi facilement que toi.
    Bon on ne peut pas tout avoir!!

    RépondreSupprimer
  33. Danielle je laisse à Michelaise le soin de te répondre ,j'adore ces échanges.

    RépondreSupprimer
  34. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  35. Enitram,merci.
    Je crois que Lena a marqué pas mal de bloggeuses aspirant à la même chose ayant le même "art de vivre".
    Je dois dire que c'est elle qui a fait ,sans le vouloir,sans le savoir même que j'ai créé ce blog.Au début même j'étais tellement imprégnée de son blog,d'elle ,que je crois bien que sans le vouloir je l'imitais un peu.
    Elle a été mon guide,ma trame et puis j'ai pris mon envol.
    Mais je comprends son silence et le respecte,même si elle me manque beaucoup.

    RépondreSupprimer
  36. Danouchka comme je te reconnais et reconnais ta sagesse.
    Et je crois que je continuerai à être ce que je suis que cela plaise ou non,tant pis,un blog ne doit pas être excuse mon expression une prise de tête.
    Je crois que tu m'as donné la clé!

    RépondreSupprimer
  37. Françoise je suis honteuse de mes états d'âme devant vous,oui, devant vous.
    J'aurais dû trouver un moyen pour que vous n'ayez pas accès à ces quelques pages qui sont d'une futilité...
    Je ne parle pas des commentaires mais de mes mésaventures et états d'âme
    Ne respirez pas trop l'air de Paris,il est vicié ,l'air de chez vous est bien meilleur
    Moi aussi je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  38. Christine,ce soir je dois rallumer mon ordinateur,et alors,et alors???
    Quoi qu'il en soit j'ai investi dans un disque dur externe d'un TO ainsi plus d'excuses.
    Oh oui je passe beaucoup de temps à mes montages, trop,toujours vouloir bien faire.
    Merci pour tout bonne soirée

    RépondreSupprimer
  39. Véronique tu es trop indulgente.
    Ah les photos une grande partie de ma vie en fait

    Le gâteau était bon?
    Le petit livre vraiment délicieux,si tu ne l'as pas je te le conseille
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  40. Reconnais que cette espèce de dialogue qui s'est noué entre tous tes lecteurs est assez fabuleux, j'adore "le lavoir" de Céladon via Ovar... là tu vois , c'est tout à fait cela, ces échanges j'♥ !!!

    RépondreSupprimer
  41. Je blogue parce que je n’ai pas de bistrot en bas de chez moi, et quand bien même, le village est si petit que j’y retrouverais toujours les mêmes... qui me manqueraient tant s'ils ne venaient plus...

    Que de commentaires !!! Avec tout ça et un peu d'pub, tu aurais pu t'acheter un ordi tout neuf ;-)
    Bien sur qu'on écrit pour soi et alors ?
    Bien sur qu'on aime être lu et alors ?
    Bien sur que c'est extrèmement agaçant, lorsqu'on finit pas des autocongratulations réciproques permanentes et chronophages, dont la finalité est au mieux la correction, au pire le renvoi d'ascenceur.
    Mesure et démesure du blog, comme du reste : du téléphone, des diners, des amis, des collègues, des mômes et du prince charmant. Même frustrations, hélas. Pire souvent.
    Mais combien aussi de p'tits bonheurs de matins gris solitaires, de nuits sans sommeil. De réconforts d'avoir pu dire et lire, d'avoir fait rire, lire, quelqu'un qui souffre comme on a souffert sans trouver à rire,à lire.
    Au total :
    Limiter le temps, relativiser les compliments ;-)
    Garder le fil conducteur, tu aimes parler de tes balades parisiennes, raconter les rues, les monuments, l'architecture. Et tu le fais bien, ça te fait du bien dans la tête, c'est un bon exercice pour les neurones, alors continue à ton rythme, rien que pour toi, pour te faire du bien et qui t'aime te suive.
    C'est un espace de liberté, alors balaie les grincheux, les contraintes.
    Ne donne à cet espace ni trop de place, ni trop d'importance, concentre toi sur ton fil conducteur, c'est la diversité qui est indispensable. Tout est à relativiser, l'amitié, l'amour, le talent. Tout peut se perdre et se retrouver.
    Narcisse ok, mais autodérisoire, meilleure façon de se mettre soi même un coup d'pied aux fesses, quand les autres oublient de le faire !
    Bises.
    Les seules photos qui méritent d'être regrettées sont les portraits des gens que tu aimes. Toutes les autres photos tu les remplaceras avec encore plus de talent. Je te fais confiance.
    Rebises.

    RépondreSupprimer
  42. Tu me fais penser à cette chanson :

    "Et alors... !
    Et alors...
    Et alorrrrrrrrrrrs...

    Zorro est arrivé, é, é,
    Sans s'presser, é, é,
    Le Grand Zorro,
    Le beau Zorro,
    Avec son ch'val...
    Et son beau microoooooo !"

    PFFFFFFfff !

    Alors ?

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeee

    RépondreSupprimer
  43. Pas de prise de tête à la grange .... tant que je m'amuse , partage et échange ..... mais je comprends tout à fait ton questionnement ....

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour Françoise. C'est la troisième fois que je viens sur cette page et, va savoir pourquoi, je n'arrivais pas à y laisser un commentaire (étonnant pour la bavarde que je suis)... Peut-être est-ce parce que je me pose les mêmes questions que toi ? Je ne sais pas.
    En ce qui concerne mon blog, j'ai commencé à l'alimenter de quelques textes que j'avais écrits et qui me faisaient sourire. J'avais envie de voir si d'autres souriraient avec moi (narcissisme, tu as raison). J'ai toujours aimé faire rire : entre amis, j'ai longtemps été le "clown" de service, celle qui prend tout à la légère, est toujours joyeuse et plaisante de tout et n'importe quoi (ne pas se fier aux apparences). Au théâtre (amateur), je jouais surtout des rôles comiques et c'était un plaisir d'entendre rire les spectateurs... Mais écrire pour faire rire est un métier et mon inspiration comique s'est vite tarie et ne m'a pas donné beaucoup de textes à produire... Alors que je n'osais pas le faire, un jour j'ai eu envie de partager quelques photos prises sur la plage. J'avais très peur des critiques sachant que bien d'autres présentaient des clichés quasi-irréprochables. Mais les commentaires ayant été très sympas, j'ai récidivé et j'ai un énorme plaisir à partager les images que j'aime et à ne pas tout garder pour moi.
    J'aime lire les commentaires, y répondre en choisissant mes mots. (Je pense entre autres que tout ce "travail" est un bon exercice pour ma petite cervelle qui prend de l'âge). Mais j'aime aussi ces échanges qui m'ont permis de rencontrer des copinautes et de partager réellement cette joie que nous avions à communiquer virtuellement.
    J'ai conscience du côté embrouillé de ce commentaire. Je te parle de tout, de rien et ce dans tous les sens. Je voudrais juste te dire que depuis que j'ai découvert ton blog, J'ai beaucoup de plaisir à venir sur tes pages. Tu nous offres toujours d'intéressantes découvertes et tes photos sont de plus en plus belles. La lumière dorée qui illumine les sculptures de St Sulpice est splendide.
    J'aimerais reprendre les mots de Danielle qui dit exactement ce que je ressens à propos des échanges et de l'écriture. En fait je suis idiote d'avoir écrit tout ce blablabla. J'aurais juste dû faire un copier/coller de ce que ta copinaute t'a écrit... ;-)
    Chère Françoise, j'espère que ton ordi a séché depuis ton accident de thé et j'espère que l'on va te retrouver très vite pour partager de nouveau mots, images et amitié.
    Je te fais de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  45. Cela fait plusieurs fois que je lis tous ces mots d'amitiés et tous disent les phrases si touchantes auxquelles nous pensons toutes, chacune à sa façon !
    Mais je te dirai un peu comme l'a fait Lulu la Sorcière : "je blogue parce que je n'ai pas de bistrot en bas" il y en a trois au village mais cela ne m'intéresse pas, j'y verrai les mêmes têtes et je préfère de loin reprendre le fil conducteur ici, j'y trouve mon bonheur quotidien !
    Maintenant ma Françoise, tu fais comme tu l'entends, comme tu le sens, comme TU VEUX, l'essentiel c'est de te plaisir avant tout!

    RépondreSupprimer
  46. DE TE FAIRE PLAISIR !
    rappelle-toi ce que tu m'as fait découvrir.
    ...Dans l'aube d'un matin de janvier, tu traverses le pont Marie, austère et désert. Le fleuve souffle à perdre haleine, brumeux et glacé. Tu devines, comme au travers d'un rêve, la noble ordonnance des demeures, l'alternance des portes cochères cintrées, les hautes fenêtres et la dentelle des balcons de l'île, la masse indistincte de la Cité aux amarres, la ligne fuyante des ponts...
    Combien d'autres avant toi ont contemplé ce "tableau parisien" qui forme encore le paysage de ts jours ? Combien de regards absorbés et d'images impalpables, combien de formes et de couleurs réfléchies , T u te penches à ton tour. Et tu te dis que rien n'aura été inutile, tu devines que rien n'est vraiment perdu tant qu'il y aura des êtres pour regarder attentivement passer la vie, avec l'espoir secret d'entrevoir ce centre, ce ravissement que les hommes laissent échapper, cette joie prodigieuse qui pourrait être la nôtre. (L'oeil écoute-365 bonheurs parisienS°

    RépondreSupprimer
  47. Christine,exit,out,mortibus!
    Aïe aïe aîe

    RépondreSupprimer
  48. Oxygène heureusement que tu l'as écrit ce bla-bla.
    Je pense que je me prends trop la tête,je veux trop bien faire,je n'y suis pour rien c'est mon caractère.
    Soit je ne fais rien soit j'essaie de faire pour le mieux.
    Hélas je crois que mon ordinateur je peux l'oublier.
    On a récupéré le disque dur et depuis deux jours je récupère peu à peu toutes les photos
    Un travail de Titan qui me permet de faire du tri!
    Merci

    RépondreSupprimer
  49. Oui Danielle blogger doit être un plaisir.
    Cela doit surtout à mon avis rester spontané,surtout pas calculé sinon c'est hypocrite.
    Tu as raison tous ces témoignages auxquels je ne m'attendais pas,je dois en tenir compte et j'aurai certainement remords et regrets si j'arrête définitivement
    Mais tu sais si j'arrête je pourrai encore davantage profiter de ces 365 bonheurs,c'est certains j'en profiterai seule.....

    RépondreSupprimer
  50. beaucoup de lavandières autour du puits!!!
    Pour ma part, je passe sans jamais venir taper avec mon battoir, et pourtant cela me permettrait de mieux dormir le soir.....
    Tout ça pour vous dire, que cela m'a permis de retrouver la merveilleuse chanson de Leny Escudero, l'arbre de vie!
    "va chercher de l'eau au fond du puits...."
    Monica

    RépondreSupprimer
  51. Merci de votre passage Monica.
    Oui aujourd'hui c'est jour de lessive et il y a foule.
    A bientôt

    RépondreSupprimer